Pokerstars réinvestit le marché américain

0
20
Pokerstars

Après une assez longue absence sur le marché du poker américain, Pokerstars revient pour ce mois de mars. Son pokeroom sera officiellement ouvert au New Jersey. Il s’agit d’une salle virtuelle qui sera réglementée. Le pari est risqué pour Amaya, propriétaire de Pokerstars, car la concurrence est rude. Quatre concurrents se partagent déjà ce marché.

Un retour dans un contexte risqué

Le retour officiel de Pokerstars sur le marché du New Jersey est programmé pour le 21 mars prochain. Le pokerroom sera de retour après quatre années d’absence. En effet, quatre concurrents de taille sont déjà présents sur place. Il s’agit en outre de 888poker, Caesar, Bwin.party et du casino Borgata. La présence de ces quatre majeurs n’est pas la seule chose qui rend ce retour risqué. L’annonce a été faite le vendredi 26 février dernier.

Le Département des jeux du New Jersey a donné finalement son accord après une longue attente. Il y a également la situation du poker en ligne dans le New Jersey qui est actuellement dans une période morose. La question qui se pose est de savoir si cette nouvelle arrivée (ou retour comme on le voit), apportera des changements positifs. Cependant pour l’État du New Jersey ce ne sera autrement que positif, car les taxes versées augmenteront.

Des restrictions obstacle à un développement

David Baazov, PDG d’Amaya Gaming, mais aussi propriétaire de Pokerstars n’a pas caché son enthousiasme sur ce retour aux États-Unis. Il a entre autres affirmé que Pokerstars est déjà un leader dans le cercle du poker international. Il a rajouté qu’il a déjà toute la confiance de ses clients grâce à une technologie de pointe et grâce à sa grande performance. Il mise également sur la sécurité et l’intégrité du site et semble tout à fait confiant.

Toutefois, même si Pokerstars s’attribuera une part de marché importante d’une estimation de 2 millions de dollars, il y aussi un problème au niveau du développement. Effectivement, ce ne sera pas facile, car le secteur est très restreint au New Jersey. Les affrontements se limitent uniquement entre les joueurs, résidents du New Jersey. Ainsi, même si Pokerstars a des moyens conséquents et une notoriété déjà confirmée, le développement semble déjà très limiter.

Malgré tout cela, David Baazov reste confiant et optimiste. Cette nouvelle venue fait naître également l’espoir de voir des changements au niveau de la régulation du secteur du poker en ligne dans les autres états. Il faut dire que cette question de la régulation pose un réel problème pour les opérateurs en ligne. Désormais, Pokerstars offrira donc des jeux qui se feront en argent réel. David Baazov a tenu à remercier Morris Bailey dans son discours, mais également à l’équipe du Resorts Casino Hotel d’Atlantic City.

Ce projet s’est concrétisé grâce à la mise en place de cette collaboration. Une collaboration que Baazov espère être très fructueuse. Une période d’essai est prévue pour la mi-mars. L’accès sera restreint à quelques joueurs uniquement durant huit heures lors les deux jours d’essai, puis cela augmentera. L’essai sera de 14 heures puis de 24 heures lors des deux derniers jours de test, de quoi mettre l’eau à la bouche aux joueurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here