Le partage de liquidité enfin adopté pour le poker en ligne

0
88
Poker

Le partage de liquidité a pour but de rassembler les joueurs provenant de différents pays pour renforcer le marché. Grâce au projet de loi numérique, les joueurs de poker en ligne français vont enfin pouvoir en profiter. Cette nouvelle loi constitue un grand tournant dans l’univers du marché du poker, et ce depuis son ouverture en 2010. Cette loi est tout près du but.

Le projet de loi numérique irrémédiablement adopté

Cela fait des années que l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne a essayé de demander la réclamation des partages de liquidités entre le marché français et les autres marchés européens. Depuis 28 septembre dernier, le projet de loi numérique est définitivement adopté. À la suite de cette décision, l’offre de poker en ligne est devenue incontestable. En plus de rassembler nombreux joueurs provenant de l’Europe, le partage de liquidité permet en outre de trouver des partenaires.

Italie et Espagne présentent le même fonctionnement d’autorités de régulation que la France. Il est donc préférable de trouver des accords ou de faire des demandes de licence dans ces deux pays.

Le partage de liquidité qui sauve le poker français

Des études menées par l’ARJEL ou l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne ont montré que le marché du poker français n’a cessé de baisser. Ce problème n’est autre que les conséquences des barrières fiscales d’exploitation. L’approbation du projet de loi numérique a apporté un grand changement sur les revenus annuels. Le but étant d’inciter les anciens joueurs de poker à continuer à jouer. Même après la nouvelle loi d’ouverture des jeux d’argent en ligne, certains joueurs français décident malgré tout de jouer sur des sites non réglementés.

Depuis l’entrée de cette loi, les opérateurs proposent à leurs joueurs des offres plus intéressantes. Leur but étant de les attirer à jouer et de les fidéliser. D’après le décret n° 2016-1326 du 6 octobre 2016 concernant les jeux de cercle, plusieurs variantes sont désormais mises à la disposition des joueurs de poker. Il y a entre autres l’Omaha 5, le Stud, le 2-7 Triple Draw et l’Omaha High/Low.

Le projet de loi numérique, de nouvelles opportunités de jeu

Les amateurs du poker en France n’ont pas eu le droit de jouer contre des parieurs étrangers. Cela devient possible depuis l’approbation du partage de liquidité. Les joueurs de poker français peuvent désormais affronter d’autres joueurs dans d’autres pays européens. Si le marché du poker était en plein déclin il y a quelque temps, il est maintenant dynamisé à nouveau. D’ailleurs, la décision a été prise trop tard, car certains opérateurs ont déjà fermé leurs sites.

Certains opérateurs ont fermé leurs sites du fait qu’ils ne peuvent pas réaliser de vrais profits dans de telles conditions. Grâce à cette nouvelle loi, les joueurs ainsi que les opérateurs peuvent tous enfin en tirer profit. À noter que cette loi autorise les établissements français de signer des partenariats avec les opérateurs venant des autres marchés européens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here