Parier au casino enfin autorisé au Vietnam

0
7
Vietnam

Le compte à rebours a commencé au Vietnam avec le lancement d’un projet pilote. En effet, la création du projet autorise les joueurs de nationalité vietnamiens à pouvoir jouer dans des casinos terrestres. Bien évidemment, le projet pilote a eu l’aval du gouvernement par le biais de son Premier ministre.

Une petite révolution dans le pays

Depuis toujours, les jeux d’argent a été un sujet tabou au Vietnam. Le gouvernement a autorisé quelques établissements de jeu à ouvrir leur porte pour attirer les touristes. Ainsi, cela permettait de booster la fréquentation touristique et de renflouer les caisses de l’état avec le budget issu des paris. Ce genre de pratique est commune dans les pays communistes puisque la Corée du Nord réalise la même opération afin d’attirer les parieurs chinois.

Les choses ont changé depuis peu au Vietnam depuis la création d’un projet pilote visant à autoriser les citoyens à accéder aux casinos. Les étrangers ainsi que les locaux peuvent donc côtoyer les établissements de jeu grâce à ce projet. Néanmoins, il ne s’agit que d’un petit test mené par le gouvernement. L’approbation va durer uniquement 3 ans dans le cadre de ce projet pilote proposé par le Premier ministre.

Les conditions pour pouvoir entrer dans un casino

Avant la création du projet, l’unique jeu d’argent accessible par les Vietnamiens était la loterie gérée par l’État. Cependant, tout le monde ne peut pas miser de l’argent dans les casinos même avec ce nouveau projet. Les établissements ouvrent leurs portes uniquement aux jeunes de plus de 21 ans. Mais les conditions ne s’arrêtent pas là, il faut encore s’acquitter d’un droit d’entrée équivalent à 40 euros et d’un permis mensuel d’environ 1 000 euros. Enfin, il faut emmener un justificatif de salaire supérieur à 377 euros ou 10 millions de dongs.

Objectif principal du projet

Les Vietnamiens adorent les jeux d’argent. À cause de la restriction, ils étaient obligés de se rendre dans des casinos en dehors de la frontière pour se divertir. Au total, le pays perd environ 700 millions d’euros par an avec cette migration. Le gouvernement espère donc combler ce manque à gagner en autorisant le pari sur le territoire. Malheureusement, le projet pilote ne concerne que les casinos physiques. Les sites de jeu d’argent en ligne restent inaccessibles dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here