Novomatic fait l’acquisition du groupe allemand Casino Royal

0
89
Novomatic

Pour investir encore un peu plus le marché allemand, le développeur autrichien Novomatic vient de faire une nouvelle acquisition. Il vient de racheter le Casino Royal, une salle de jeu d’argent dédié uniquement aux machines à sous. Il renforce sa place et devient même le plus grand opérateur de salles de jeux. Il continue ainsi son expansion sur le marché mondial des jeux d’argent malgré certains obstacles se sont présentés sur son parcours.

Une acquisition importante pour Novomatic

C’est un rachat important que le fournisseur Novomatic vient d’effectuer en Allemagne. Ceci lui permet de se placer en tête des opérateurs de salles de jeux en devenant propriétaire du Casino Royal. L’achat a été approuvé par l’Office fédéral des Cartels en Allemagne. Il s’agit là d’une des plus grandes entreprises spécialisées dans les jeux de hasard en Allemagne. Casino Royal exploite actuellement 3500 machines à sous qui sont réparties dans 130 salles. La plus grande concentration de salles se situe à Rhénanie-du-Nord-Westphalie. C’est un renforcement de sa présence sur le sol allemand, car Novomatic contrôle déjà l’entreprise Admiral Play Hall.

Avec l’acquisition de Casino Royal en plus, Novomatic devient l’opérateur principal sur le territoire. L’entreprise allemande présente d’assez bons chiffres avec un chiffre d’affaires de 102 millions d’euros en 2016. Il emploie aujourd’hui 1 000 personnes. Martin Restle, directeur général de Novomatic, a déclaré que la stratégie est de maintenir la marque Casino Royal et de préserver la compétence de l’entreprise. Pour cela, il a décidé de garder son équipe de gestion dont sont à la tête Rolf Falke et Dirk Schilling. Il a également rajouté que les effets de cette nouvelle acquisition devraient se constater dans les prochains mois.

Le marché allemand prometteur selon Novomatic

Le PDG de Novomatic, Harald Neumann, a récemment émis une prévision à propos du marché allemand. D’après lui, il y aura d’importants changements dans les années à venir. C’est pour cette raison que la société a mis en œuvre un plan qui vise à renforcer sa position sur le marché en faisant des acquisitions stratégiques. Il faut dire que pour Novomatic les rachats n’ont pas toujours été simples comme ils le sont en Allemagne. Il y a un an, la société a cru mettre la main sur un accord qui lui permettrait d’obtenir une participation majoritaire dans les Casinos d’Autriche. Mais la concurrence locale a imposé des conditions qui ont restreint Novomatic à une participation de seulement 25 %.

Les résultats préliminaires annoncés par Novomatic en février montrent cependant et malgré ces obstacles, un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros en 2016. C’est la première fois d’autant plus que ce chiffre dépasse les 4 milliards. La société a enregistré de très bonnes performances sur sa croissance sur les marchés du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de l’Italie et de l’Espagne. 2016 a été aussi marqué par un achat très important au sein du fournisseur de machines de jeux australien Ainsworth Game Technology ou AGT. Il obtient une participation majoritaire. Pour Novomatic, AGT servira de levier pour son expansion en Amérique du Sud, aux États-Unis, en Asie et en Australie en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here