Nouveau débat en Belgique sur l’interdiction de la publicité pour les jeux addictifs et l’alcool

0
11
Belgique

Le sport est bon pour la santé, mais il devient rapidement une source d’ennui médical lorsque l’alcool ou le pari vient s’en mêler. C’est dans cette optique que la ministre Wallonne de la Santé Alda Greoli ouvre le débat sur l’interdiction de la publicité pour les jeux addictifs et l’alcool. La ministre affirme qu’il est important de revoir les liens entre les manifestations sportives ainsi que les publicités qui tournent autour. En Belgique, le championnat de football professionnel de première division porte comme par hasard la marque d’une bière d’un côté. D’un autre côté, les opérateurs profitent des retransmissions des matchs pour insérer les publicités pour les paris en ligne. Il est normal que la ministre veuille tirer la sonnette d’alarme.

La santé, c’est avant tout la prévention

La ministre Wallonne de la Santé veut attirer l’attention du public ainsi que des autorités compétentes sur les risques liés aux publicités d’alcool et des jeux d’argent, surtout durant les événements sportifs. Inciter les jeunes à boire une marque spécifique de bière lors d’un match est très dangereux. Il n’est plus à prouver que l’abus d’alcool engendre des effets nocifs sur l’organisme. Mais qu’en est-il du pari en ligne ? Les paris en ligne sont également très dangereux. Le parieur peut facilement tomber dans l’addiction quand les bookmakers affichent des offres promotionnelles à chaque interruption de match.

Les opérateurs belges ont trouvé un bon moyen marketing pour toucher beaucoup de cibles en utilisant le sport. « La prévention sur la santé, c’est aussi se poser la question du lien entre manifestations sportives et publicité pour des pratiques addictives comme l’alcool, le jeu…etc. Ces publicités-là autour des grands tournois sportifs, c’est un souci » tels sont les propos de Madame Alda Greoli.

Un sujet qui n’est pas tabou

La vice-présidente cdH des gouvernements wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles a annoncé qu’il est tout à fait possible de prendre des mesures et d’interdire la publicité pour les boissons alcoolisées sur la RTBF. La Belgique s’apprête à réaliser des élections en mai 2019 et c’est une occasion de déclencher une procédure en conflit d’intérêts. En bref, la ministre espère que de nouvelles dispositions seront prises rapidement afin de limiter ou d’exclure radicalement les publicités d’alcool et de jeu d’argent addictif sur les médias lors des rencontres sportives. À noter que ces pratiques sont tout simplement interdites dans d’autres pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here