Mondial 2018 : Peut-on organiser des paris sportifs avec des collègues de travail ?

0
20
Paris Sportifs

Depuis le début de la Coupe du monde de football, les paris s’enchaînent et attirent de nombreux adeptes de la planète. Du 14 juin au 15 juillet, la Russie est en pleine effervescence et les pronostics vont bon train. Voilà une occasion pour la plupart de parier avec leurs collègues, mais est-ce que c’est légal ?

Les règles à suivre afin d’éviter les mauvaises surprises

L’organisation de paris sportifs respecte des normes bien établies permettant de limiter les pratiques illégales. Au sein d’une entreprise, il est tout à fait possible d’organiser des paris sportifs à condition que l’objectif ne repose nullement sur une question financière. Selon maître Pascal Reynaud, un avocat au barreau de Strasbourg, parier au bureau s’avère légale dès le moment où l’intermédiaire ne compte pas cumuler des fonds. Ce qui signifie que la personne concernée ne doit nullement jouer les bookmakers. Donc, il s’agit seulement de proposer un moyen de se divertir sans pour autant chercher à faire des bénéfices. Par ailleurs, il faudra également prendre en compte les différents règlements intérieurs de la société. Sur ce point, les avis diffèrent et certains responsables n’hésitent pas à sanctionner ce type d’activité. Toutefois, cela peut être perçu comme une méthode d’optimiser l’esprit de groupe au lieu de provoquer des conflits. Tout dépend de la culture de l’entreprise. En outre, l’avocat affirme que les participants ont le droit de partager leur cagnotte à moins que le règlement l’interdise. Cependant, mieux vaut faire attention si le montant du pari est assez important. Dans ce cas, la meilleure précaution consiste à instaurer des règles claires et précises que chacun valide au préalable.

En conclusion, les paris sportifs au bureau demeurent entièrement légaux si le but s’avère être l’amusement et non en tirer profit. Parier de grosses sommes peut susciter des complications en passant jusqu’à une plainte pour abus de confiance dans certains cas. Afin d’éviter ce genre de tracas, les parieurs doivent décrypter des règles faciles à comprendre avant de commencer les paris. En termes de fiscalité, les gains provenant de jeux de hasard ne sont pas imposants sauf si les pratiques deviennent courantes et répétitives. Par conséquent, la déclaration des revenus au fisc constitue une démarche obligatoire seulement aux joueurs professionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here