Des milliers de personnes interdites de casino en Suisse

0
26
Suisse

Selon la CFMJ ou la Commission fédérale des maisons de jeu et le NZZ AM Sontag, plus de 50 000 personnes ont été bloquées par les casinos suisses. Ce chiffre augmente au fur et à mesure des recherches étant donné l’engouement des jeux d’argent dans le pays.

Un constat alarmant

D’après les informations recueillies, 50 262 individus ne sont plus admis dans les 21 casinos actifs du territoire Suisse. En 2016, la Commission fédérale a ajouté 4 000 personnes supplémentaires à cette liste. Les casinos sont tenus de mettre à jour leur base de données et d’informer les responsables en cas de problème. Le principe consiste à interdire la participation sur n’importe quel jeu de casino aux clients trop dépensiers qui risque de contracter des dettes importantes. Il faut savoir que le blocage s’effectue également sur demande. En effet, nombreux sont les consommateurs demandant eux-mêmes d’être refoulés, une démarche peu commune que l’on découvre régulièrement.

Au cours de cette année, les chiffres d’affaires ont baissé considérablement et les bénéfices atteignent seulement les 689 millions de francs suisses. Soit une diminution de 30 % des revenus en 10 ans. Une telle perte provient exclusivement de la recrudescence des clubs illégaux et des casinos en ligne qui regroupent des joueurs du monde entier. L’accès aux jeux de hasard sur le net séduit une multitude d’internautes, à savoir les Suisses, les Français et la majorité des Européens. D’ailleurs, cette formule procure des avantages indéniables en termes de conditions d’utilisation, de confort et de disponibilité. Difficile de ne pas être tenté vu l’ampleur de la ludothèque et la présence de jackpots progressifs.

Une nouvelle réglementation en vigueur

Le Parlement consent à voter une loi sur les jeux d’argent visant à interdire l’accroissement des plateformes étrangères. Cette décision permet de renflouer les caisses des casinos locaux en attirant des visiteurs et de réduire les activités illicites. Actuellement, trois comités effectuent une collecte de signatures pour le référendum dans le cadre de ce projet. Au cours du processus, on ne sait pas encore si les casinos suisses veulent surfer aussi sur la vague virtuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here