Le magnat des casinos, Steve Wynn, démissionne

0
14
Wynn Resorts

Le milliardaire américain, Steve Wynn, a déposé sa démission suite aux accusations d’agressions sexuelles contre lui. Âgé de 76 ans, c’est le début de la fin pour l’homme le plus puissant dans l’univers des jeux aux États-Unis ainsi que dans le monde entier.

Une descente aux enfers précipitée

Président de la Wynn Resorts et fondateur des plus célèbres hôtels-casinos à Las Vegas ainsi qu’à l’étranger, Steve Wynn a eu un destin glorieux. Ce partisan de Donald Trump attire les foudres du mouvement #MeToo, en faisant des plaintes d’agressions sexuelles provenant de nombreux employés du groupe. Le Wall Street Journal a publié cette affaire depuis fin janvier et fait grand bruit dans le monde des affaires. Le principal intéressé nie les faits en les qualifiant d’absurdes et déclare être victime d’une machination orchestrée par son ex-femme, Elaine Farrell Wynn. Cette dernière veut obtenir le maximum dans la procédure de divorce. Malgré tout, sa chute reste imminente puisque tout le monde le lâche. De ce fait, il quitte également ses fonctions de responsable des finances du parti républicain depuis l’annonce de la mauvaise nouvelle.

Il faut savoir que Steve Wynn est en tête de plusieurs établissements hôteliers et des casinos implantés à Las Vegas. La liste se compose, par exemple, de l’hôtel-casino Mirage racheté par Mirage Resorts, le Wynn Las Vegas Resort et l’hôtel-casino Bellagio. L’homme est dépensier et n’hésite pas à utiliser l’argent de la société pour acheter un appartement ou encore prendre l’avion du Mirage lors de ses déplacements personnels.

Les dérapages de l’homme d’affaires ont commencé longtemps selon le Wall Street Journal. Après l’ouverture du Wynn Las Vegas Resort en 2005, il aurait contraint une jeune femme d’avoir des relations intimes avec lui. Afin d’assurer de son silence, ce dernier lui aurait versé une somme astronomique de 7,5 millions de dollars. Et les histoires s’enchaînent avec de nouvelles accusations venant de salariés de l’entreprise. Depuis l’affaire Weinstein, les langues se délient et dévoilent des scandales qui pourraient très bien changer les choses surtout pour les victimes. Cette fois-ci, Steve Wynn ne pourra malheureusement pas user de son influence ni de son argent pour s’en sortir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here