Luxeuil-les-Bains : un homme profite d’un problème sur une machine à sous pour voler des jetons

0
71
Casino JOA de Luxeuil-les-Bains
Casino JOA de Luxeuil-les-Bains

Un homme, habitant à Luxeuil-les-Bains, a cédé à la tentation en volant des jetons du casino de la commune. Un tel acte lui a valu un passage devant le tribunal avec une accusation de vol aggravé. Il est arrivé dans le casino, non pas dans le but de voler, mais de jouer avec 1 000 € en poche. Sur la machine à sous qu’il a choisie, il s’aperçoit un problème sur l’écran tactile. Il signale les responsables qui choisissent la solution facile, l’homme tenté par le gain finit par céder à ses pulsions.

La machine à tentation

La machine à sous est un jeu qui suscite l’engouement dans les casinos. Elles génèrent en grande partie le chiffre d’affaires de jeux. C’est aussi une machine où les gains sont plus faciles, en jouant. Pour cet homme de la trentaine, il a décidé d’aller chercher le gain à la source sans jouer. L’histoire se déroule le soir du 31 janvier. Il débarque au casino de Luxeuil-les-Bains dans le but d’aller dépenser son argent. Il avait en poche 1 000 €. Il choisit une machine à sous, mais très vite il s’aperçoit que celle-ci est défectueuse.

À cet instant ses intentions étaient encore bonnes. Il décide alors de signaler le problème à la directrice des jeux. Celle-ci décide une solution rapide, mais inefficace en fixant l’écran avec du ruban adhésif. La machine n’a pas été retirée et a continué à fonctionner. D’après son avocat, l’homme a également signalé le problème au moins une quinzaine de fois à un agent de sécurité, entre 18 h 30 et 21 h 30, mais personne n’est plus allé s’en occuper. Comme personne ne s’en préoccupait, c’est à ce moment qu’il lui vient l’idée de mettre la main derrière l’écran qui décollait et de prendre les jetons de 1 €.

Toutefois, un peu trop pris dans l’engouement, il avait complètement omis que le casino est doté d’une vidéosurveillance et se fait prendre facilement. Très vite il est interpellé. Le préjudice causé est chiffré à 1450 €.

Il évoque l’indifférence des responsables du casino

Le trentenaire se justifie devant le tribunal. D’après lui, les responsables sont restés complètement indifférents à ses signalements, d’autant plus que la machine à sous n’a pas été fermée à l’utilisation. Il rétorque en affirmant que l’écran tombait et retombait et qu’il lui a fallu le retenir. Il rajoute que les jetons tombaient aussi entre le plastique et l’écran. Pour lui, c’est la faute au casino qui n’a pas su prendre les mesures nécessaires, lui conduisant ainsi à la tentation après avoir vu les jetons.

Cependant, il aggrave sa situation lors de son interpellation où il avait sur lui de la résine de cannabis. D’après le substitut au procureur, il aurait dû tout simplement changer de machine. Il avait déjà de mauvaises intentions en y restant. L’homme écope au final de 18 mois de prison, dont 10, en sursis avec 24 mois de mise à l’épreuve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here