Lucien Barrière ou Barrière tout court aujourd’hui

0
37
Barrière

Le groupe Lucien Barrière Hôtels et Casinos change de nom et opte pour Barrière. Cette initiative a pour objectif de favoriser la synergie entre les différentes activités du groupe, hôtellerie, jeu, restauration, spectacle, etc. Plus moderne et beaucoup plus lisible, cette idée d’un unique logo a été inspirée par les clients. Facile à mémoriser et à utiliser, le monogramme B doré sur fond blanc est désormais le symbole du premier casinotier de France. Ce changement, très représentatif de l’esprit Barrière, a été coordonné par l’agence W. L’hôtel Le Royal de La Baule sera le tout premier établissement du groupe à brandir le symbole nouvellement créé.

« Lucien Barrière Hôtels et Casinos » au placard

Dorénavant, les 41 casinos, 17 hôtels, 140 restaurants et bars, 7 spas, thalasso et balnéo ainsi que les 3 golfs du groupe Lucien Barrière Hôtels et Casinos, arboreront une identité plus courte et un tout nouveau symbole. En effet, le groupe se lance dans un changement de nom pour une meilleure cohésion entre ses nombreuses activités. « Lucien Barrière Hôtels et Casinos » devient alors « Barrière », une décision motivée par un désir de modernité et de sobriété.

Le groupe Barrière veut, plus que toute autre chose, mettre en avant le nom de famille historique « Barrière ». Dominique Desseigne, le président du groupe, a d’ailleurs souligné que cette nouvelle identité est à l’image même de l’esprit Barrière. Elle symbolise une activité variée, des offres diverses, mais toujours en harmonie avec la valeur véhiculée par l’entreprise. Elle marque également la capacité du groupe à se renouveler et à évoluer sans s’éloigner de cet esprit unique et cette valeur incontestée.

Le groupe a donc choisi de suivre l’innovation insufflée par ses clients. Facile à mémoriser et à utiliser, le nouveau nom du groupe a pour symbole un « B » doré sur fond blanc que Le Royal de La Baule aura le privilège à inaugurer. Puis, ce sera le tour des casinos de Niederbronn en juin et de Menton en juillet.

Une manière de gagner en notoriété et en rentabilité

Toujours selon Dominique Desseigne, ce changement est une occasion de fidéliser la clientèle et en conquérir un plus large public dans cette conjoncture difficile. Le groupe se veut être plus moderne et plus lisible. Il mettra environ 3 ans pour que ses nombreux établissements puissent arborer cette nouvelle effigie. Barrière et son nouveau logo pensent donc séduire les clients qui ne manqueront pas remarquer cette grande innovation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here