Les recettes fiscales évoquées par Anne Hidalgo pour les futurs clubs à Paris

0
31
Casino à Paris

Anne Hidalgo, la maire PS de Paris a adressé une lettre à Bernard Cazeneuve pour évoquer la question de la recette fiscale dans la création des clubs.

Cette lettre date du 23 juin. Une lettre qui affiche clairement que la maire souhaite faire profiter la ville des impôts qui seront versés par ces salles de jeu.

Il faut rappeler que le gouvernement a refusé la demande d’ouverture de casinos à Paris. Par le biais de Bernard Cazeneuve, l’annonce a été faite qu’il est préférable d’ouvrir des clubs et non des casinos. Dans ce contexte, Anne Hidalgo a ainsi décidé de pose ses conditions dans ce projet d’ouverture de clubs. Chacun a sa vision des choses en ce qui concerne ce sujet. Le gouvernement espère dans cette démarche réduire les tripots et les parties de poker illégales. Il espère également mieux conscientiser l’univers des jeux dans la capitale. Il est à noter que l’État a du mal aujourd’hui à réduire ces jeux clandestins. Mais le ministre Bernard Cazeneuve veut avancer et affirme «Je ne peux accepter que les jeux clandestins se développent à Paris, car on aura des trafics en tous genres et du blanchiment d’argent »

La maire a une tout autre vision pour ce qui est de ces clubs. Ses intérêts se situent dans les impôts. Elle envisage en outre que ces clubs pourront permettre à la ville de récolter 10 millions d’euros de recettes fiscales. En effet, la fermeture des cercles de jeux a engendré des pertes dans la caisse de la mairie de Paris. Cependant, il faudra encore trouver le statut fiscal qui régira ces clubs de jeux. Anne Hidalgo souhaite ainsi qu’une partie des recettes récoltées au niveau de ces nouveaux établissements aillent dans la caisse de la mairie.

Pour l’instant la demande reste encore sans suite, mais prochainement l’on pourra savoir la suite de cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here