Les policiers indiens arrêtent plus de 500 personnes

0
5
Inde

Les autorités indiennes ont arrêté plus de 500 personnes pour avoir joué de manière illégale dans les villes de Ganjam et Jaipur. Les policiers ont pu faire ces arrestations grâce à leur patrouille pendant l’évènement culturel hindou qu’est le Kumar Purnima.

Une intervention autoritaire

Les policiers ont mobilisé quelques-uns de leurs membres pour faire une petite descente sur le terrain. Cette investigation a mené les policiers vers l’arrestation de plus de 500 personnes. Plus de 500 joueurs ont été recensés à Ganjam. Pendant cette semaine, les policiers ont saisi 8 190 dollars. À part cela, 11 autres personnes ont été arrêtées pour jeu illégal dans la région de Bharatpur. En plus de ces arrestations, la police a découvert 3 vélos, six téléphones portables et 5 325 roupies. Même si les lois varient en Inde, c’est un pays où le jeu est un domaine qui ne sera développé que dans quelques années, voire quelques décennies. Par contre, il existe quelques formes de jeu acceptables. Concernant les jeux de casinos, ils ne peuvent être joués et organisés qu’à Goa, Daman et Sikkim.

Le jeu s’invite à une célébration religieuse

Odisha est situé sur la baie du Bengale et se distingue des autres emplacements par ses valeurs culturelles et religieuses fortement établies. Ce lieu est composé de nombreux temples et possède la plus grande population d’hindous. Pendant l’année, le lieu attire de nombreux touristes et de nombreux évènements festifs sont organisés chaque année. En concordance avec cela, le jeu est très populaire pendant les fêtes d’octobre et de novembre. Les habitants d’Odisha aiment jouer et les fêtes culturelles et religieuses sont des occasions idéales pour pouvoir jouer. Malheureusement, les joueurs sont obligés de se cacher pour pouvoir jouer. La législation mise en place ne permet pas aux habitants de jouir de cette activité. Par conséquent, les policiers ont fait l’arrestation de plus de 500 personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here