Les jeux en ligne présentent–ils un danger pour les enfants ?

0
801
Addiction

Le décuplement des jeux en lignes pourrait conduire à une augmentation des addictions à l’âge adulte. Selon un expert, les jeux en ligne gratuits introduisent chez l’enfant l’excitation de la récompense au jeu, même lorsqu’aucun argent réel n’est en jeu.

Les jeux tels que Candy Crush, qui peuvent être joués sur Facebook, ont en effet un caractère addictif. De nombreux réseaux sociaux permettent à ses utilisateurs de jouer à des jeux de poker en ligne avec de l’argent virtuel. Les sites de jeux d’argent proposent également des parties gratuites sans restriction d’âge puisque aucun argent réel n’est impliqué.

L’alerte a été donnée par Mark Griffiths, le directeur de l’Unité de Recherche sur le Jeu de l’Université de Nottingham Trent. Sa notoriété est connue de tous dans le monde du jeu.

Il pense que les enseignants ont un rôle essentiel à jouer pour s’assurer que les enfants comprennent non seulement les bénéfices du jeu mais aussi ses risques.
Le professeur Griffiths souhaite que des cours soient donnés en classe à titre de prévention.

Selon lui, les enfants qui jouent à des jeux gratuits sont plus à même de développer des comportements addictifs. Griffiths insiste sur le fait que ces jeux d’apparence anodine peuvent conduire les enfants sur la « route de l’argent ».

Dans beaucoup de ces jeux pour enfants, les joueurs peuvent customiser leur avatar en achetant des accessoires avec leur monnaie virtuelle. Selon lui, c’est une manipulation psychologique de la part des entreprises pour amener les joueurs à jouer avec leur argent.

Le jeu Candy Crush Saga permet aux joueurs de payer pour accéder au prochain niveau. Ce jeu a été téléchargé plus de 500 millions de fois.

Pour Griffiths, nous pouvons rapprocher ce système au trafic de drogue ;on appâte le client le client en lui offrant un échantillon, puis il est obligé de payer la fois suivante.

Le professeur Griffiths cite une étude britannique de 2011 sur plus de 2700 élèves de secondaires. Grâce à cette étude, les chercheurs ont constaté que plus de 15% des élèves avaient joué à des jeux d’argents gratuits au cours de la semaine précédant l’enquête. Un élève sur 10 a déclaré avoir joué à ces jeux gratuits sur Facebook. King, la société propriétaire du jeu Candy Crush a indiqué que le jeu avait pour cible les femmes âgées de 35 à 50 ans, bien que la tranche d’âge des joueurs se creuse. L’entreprise a ajouté qu’il était possible de gagner à ce jeu sans dépenser un centime. Cependant, 40% des joueurs paient pour jouer…

Selon « Gamble Aware », une organisation britannique qui encourage le jeu responsable, 2% des 11-15 ans ont des problèmes à contrôler leur comportement de jeu. Un porte-parole a affirmé plus les jeunes commencent à jouer tôt, plus il y a de risque qu’ils aient des problèmes addictifs à l’âge adulte.
Pour prévenir les comportements déviants en ce qui concerne les jeux d’argent, il est nécessaire qu’une éducation soit faite au près des plus jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here