Les grands joueurs de Wynn Resorts font l’objet d’une enquête

0
28
Wynn Resorts

Les autorités fédérales viennent de lancer une enquête. Ils ont dans leur collimateur les grands clients de Wynn Resorts à Las Vegas, mais aussi en Asie. Cette information a notamment été relayée par le journal américain Wall Street. Des informations ont en outre été demandées aux responsables des casinos du groupe.

C’est une situation qui s’est déjà déroulée chez d’autres groupes. Ces enquêtes visaient en outre à définir si des fraudes sur des blanchiments avaient eu lieu. MGM Resorts en a payé le prix fort après une enquête portant sur un homme qui s’octroyait des fonds illégalement. Le groupe avait en ce temps transféré une somme colossale de 20 millions de dollars sur ce joueur high-roller.

2013 a été aussi une année de vérité pour le Las Vegas Sanda. Une enquête lancée a abouti à la découverte d’une transaction suspecte de 100 millions de dollars provenant d’un fournisseur de drogue. Le groupe a dû payer 47,4 millions de dollars au Département de la Justice américaine.

Les autorités réclament des informations sur des gros joueurs

Il s’agit des autorités fédérales et de l’IRS, en charge de la collecte des impôts, qui demandent à avoir des informations sur 100 gros joueurs du groupe Wynn Resorts. 50 autres issus des casinos d’Asie, de l’Amérique du Sud et de l’Europe sont aussi concernés. Les informations demandées s’étalent de 2011 à 2013.

De nombreux détails ont été exigés de la part de Wynn Resorts pour pouvoir les identifier. Ils ont réclamé entre autres leurs noms, date de naissance, les numéros de sécurité sociale et d’autres informations sur ces joueurs. Certains responsables qui ont aussi exercé durant cette période devraient être connus et faire l’objet d’une enquête. Les branches concernées par cette enquête sont respectivement les casinos et les paris sportifs de Wynn Resorts.

Wynn Resorts réagit face à cette demande d’enquête

Face à cette enquête à son encontre, le groupe a clairement revendiqué par le biais de son responsable marketing de l’inexistence d’aucune fraude au niveau de ses joueurs VIP. Par souci de nuire à sa réputation, le groupe a clairement souligné par l’intermédiaire de son porte-parole qu’une enquête ne prouve en aucun cas l’existence d’une telle fraude.
La suite de l’affaire sera connue prochainement et le groupe devra donc faire face à cette demande d’informations qui a été envoyée par le biais d’une lettre officielle à l’avocat du groupe Donald Campbell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here