Les élus d’Enghien inquiets pour le sort de la ville

0
77
Casino Enghien-les-Bains
Le casino d'Enghien-les-Bains

L’ouverture d’un nouveau casino à Paris menace directement la santé financière de la ville d’Enghien. Même si ce projet n’est pas encore à l’ordre du jour, sa réalisation est une éventualité que le maire d’Enghien ne peut ignorer. La commission en charge de l’étude de ce projet devrait rendre son rapport en début mai. Les élus de la ville thermale de la région parisienne s’inquiètent sérieusement de l’avenir d’Enghien et de ses programmes culturels. Un établissement de jeux à Paris signifierait que les joueurs parisiens n’auront plus à faire la route jusqu’à Enghien pour se divertir. Il est tout à fait normal en effet que la clientèle parisienne choisit de jouer à Paris.

Enghien pourrait perdre gros

La ville d’Enghien a beaucoup à perdre si finalement un casino est autorisé à s’implanter dans la capitale française. Ce nouvel établissement de jeux, encore hypothétique jusqu’à présent, mettrait en danger le seul casino d’Île-de-France. Le maire UMP de la ville d’Enghien, Philippe Sueur, ne cache pas son inquiétude concernant ce projet, dont l’aboutissement n’est pas à exclure. Situé à 11 km de la capitale, le casino d’Enghien accueille un grand nombre de joueurs parisiens. Si un casino s’implante à Paris, ces joueurs ne seront plus obligés de faire le déplacement dans la seule ville thermale de la région parisienne.

Le casino d’Enghien est le premier casino de France. Il exploite un parc composé de 500 machines à sous et 40 tables de divers jeux. En moyenne, les activités « jeux » rapportent à l’établissement de jeux un produit brut de 160 millions d’euros par an. 11% de ces revenus de jeux sont versés dans la caisse municipale, soit plus de 16 millions d’euros. Etant donné que la ville fonctionne avec un budget annuel de39 millions d’euros, elle risquerait donc de perdre presque la moitié de ses revenus si le projet d’un casino à Paris se concrétise. Ce serait un coup dur pour sa politique culturelle qui se résume par l’organisation de plus de 500 évènements tous les ans. La ville pourrait également perdre le classement numérique par l’UNESCO, attribué depuis une année déjà.

Des investissements de plusieurs millions mis en péril

L’ouverture du casino dans la ville d’Enghien a donné vie à plusieurs projets connexes (100 millions d’euros) initiés par le groupe Barrière à savoir des hôtels, un centre thermal et différents établissements touristiques d’envergure. D’ailleurs, l’amortissement des emprunts pour les travaux de réaménagement n’est pas encore achevé.

Les pertes envisagées par les élus d’Enghien ne sont pour l’heure que des spéculations. En effet, l’implantation d’un casino dans la capitale reste incertaine. La commission d’étude affectée à ce projet ne rendra son rapport que dans quelques jours. D’ailleurs, un tel projet devra obtenir l’aval du ministère de l’Intérieur puis l’autorisation de la municipalité de Paris. Et cela, paradoxalement au fait que le casino d’Enghien croit à la défaite du casino de Roissy.

Quoi qu’il en soit, le maire Philippe Sueur pense déjà à passer à l’action en envisageant une entrevue avec le ministre de l’Intérieur. Une pétition pourrait également circuler pour sauver la ville d’Enghien d’une mort certaine (ou pas).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here