Les casinos suisses misent sur les jeux en ligne depuis l’application de la nouvelle loi

0
6
Suisse

À la suite de la révision de la loi sur les jeux d’argent, les casinos de Suisse se lancent dans le secteur et comptent séduire de nouveaux clients. Sur le marché, les plateformes de jeu en ligne sont de plus en plus nombreuses avec des offres qui se démarquent de la concurrence. Et il faut dire que l’enjeu est de taille puisqu’on parle de centaines de millions en jeu.

Conquérir une clientèle jeune

Les uns après les autres, les casinos suisses ouvrent leur site de jeu en ligne après l’autorisation du secteur. Le 10 juin 2018, 73 % de la population avait approuvé la révision de la loi sur les jeux d’argent qui consiste à légaliser les plateformes de jeux en ligne. Depuis sa mise en place en janvier 2019, cinq des 21 casinos du pays se sont déjà lancés dans l’aventure et trois autres dont Genève, Berne ainsi que Lugano sont en train de commencer les démarches adéquates.

Selon les chiffres du Département fédéral de justice et police (DFJP), les jeux en ligne génèrent des profits importants atteignant plus de 250 millions de francs par année en Suisse. Auparavant, ce sont exclusivement les plateformes étrangères qui en profitaient au détriment des casinos locaux. À présent, les établissements de jeu implantés sur le territoire sont libres d’exploiter le secteur en attirant, par la même occasion, un nouveau public. Dans la liste, le Grand Casino de Lucerne reste le deuxième à entrer dans le monde du web. La maison de jeu a investi plusieurs millions de francs pour mener à bien l’opération et fournir rapidement aux utilisateurs un site conforme aux normes. D’après la direction de l’établissement, l’expérience dure déjà depuis six mois et démontre que le taux d’affluence s’accroît privilégiant un nouveau type de joueurs. Le CEO du casino Wolfgang Bliem dans le 19h30 n’a pas caché son enthousiasme et souligne que ce service en ligne ne remplace guère l’offre terrestre, au contraire. Il ajoute que c’est une prestation supplémentaire accessible aux joueurs n’ayant pas le temps de se rendre au casino. Les statistiques du casino dévoilent que plusieurs comptes ont déjà été créés sur sa plateforme. Les profils sont essentiellement des hommes entre 25 et 45 ans et la majeure partie d’entre eux sont de nouveaux utilisateurs. Sur un site de jeu en ligne, la dépense moyenne en termes de mise s’élève à une centaine de francs de mois. De quoi cumuler des revenus assez conséquents.

Face à cet engouement, les organismes de prévention s’inquiètent et aimeraient que des règles plus strictes soient instaurées. L’augmentation des offres de jeux et la facilité d’accès sont au cœur des débats. Dans tous les cas, les casinos doivent proposer des mesures sociales contre la dépendance et privilégier ainsi un jeu responsable auprès des clients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here