Les casinos de la côte du Mississippi rouvrent après le passage de l’ouragan Sally

0
6
Etats Unis

Peu après leur fermeture, les casinos côtiers du Mississippi peuvent à nouveau rouvrir. L’ouragan Sally tant redouté n’a finalement pas eu l’intensité et l’impact prévus. Cette année si particulière qui se caractérise par des fermetures et réouvertures si fréquentes a rendu l’exercice routinier. Toutefois, l’impact économique demeure. Il est question pour l’administration fiscale de l’État du Mississippi d’éponger les pertes générées par ces baisses d’activité dues à la pandémie du COVID-19 et aux multiples catastrophes naturelles. L’industrie des paris sportifs semble dès lors apporter une solution à ce problème.

Plus de peur que de mal au final pour les casinos

Les casinos côtiers du Mississippi sont désormais autorisés à rouvrir leurs portes après le passage de l’ouragan Sally qui n’a finalement pas eu l’envergure attendue. La Mississippi Gaming Commission a pris la décision de permettre à nouveau que les 12 propriétés côtières de jeu fonctionnent. Les responsables des casinos de la région disent s’être accommodés à cette année marquée par les ouvertures et fermetures constantes.

La tempête attendue sur la cote du Mississippi s’est davantage dirigée dans l’Alabama, près de Gulf Shores. Ce dernier État n’aura donc décidément pas été épargné ces derniers temps. Le Palace Casino Resort situé à Biloxi a subi de légers dégâts à la suite de l’inondation qui n’a finalement pas été très importante. Cela a d’ailleurs été le cas dans toute la région sud du Mississippi. Pour le Directeur du casino, c’est la sécurité des clients qui est la priorité absolue. En effet, si fermer un casino ne nécessite a priori pas d’autorisation, l’ouvrir est une autre affaire.

Après que deux casinos fluviaux ont endommagé le quai auquel ils étaient rattachés, les clients n’ont pas trainé longtemps avant de trouver un plan B. Ils se sont dirigés vers le Scarlet Pearl Casino Resort et dans d’autres établissements. Il est important de préciser que rien n’a changé en ce qui concerne les mesures barrières contre la pandémie du COVID-19. Les mesures de distanciation et les masques sont toujours obligatoires.

Du côté du casino Beau Rivage Resort, la réouverture s’est fait attendre et n’a été possible que le lendemain à 10 heures, l’élimination des eaux et des dégâts de l’inondation ayant mis un peu plus de temps. Malgré toutes ces perturbations, LuAnn Pappas, président directeur général de Scarlet Pearl Casino déclare que l’industrie du casino ne peut pas attendre la fin d’année pour rouvrir ses portes. Les raisons économiques semblent être le mobile principal de ce raisonnement.

Des baisses d’activité qui commencent à peser

La crise sanitaire liée à la pandémie COVID-19 a laissé et continue de laisser des traces qui affectent sérieusement les casinos. Ces derniers sont obligés de fonctionner en capacité réduite, sans parler des visiteurs qui se raréfient. Un manque à gagner serait donc toujours à accuser par rapport aux mêmes mois de l’exercice précédent. En août, selon la Mississippi Gaming Commission, 26 casinos commerciaux au sein de l’État avaient pu générer 179,4 millions de dollars, ce qui représenterait toujours moins que l’argent collecté durant le mois précédent. L’industrie du casino est donc très importante dans l’économie de l’État du Mississippi. D’ailleurs, en 2019, il a généré environ 2,2 milliards et son impact réel est évalué 4,41 milliards de dollars.

Les Paris sportifs prennent le relais dans la relance économique du Mississippi

À côté de l’industrie du casino se développe une autre industrie avec une envergure de plus en plus croissante. Il s’agit des paris sportifs. Les compétitions sportives aux États-Unis en général ont toujours suscité un grand engouement auprès de leurs amateurs. C’est sûrement ce qui explique que ce secteur se porte plutôt bien au fil des années. On a atteint les 40,5 millions de dollars de paris sportifs seulement en août, et ce chiffre augmente quasiment de moitié au fil des années.

Les compétitions qui suscitent cet intérêt ne manquent pas aux USA. L’on peut citer la MLB, la NFL, et bien sûr la NBA. Cette recrudescence des paris sportifs s’opère malgré le fait que l’activité soit très règlementée en ligne. Les gains générés par ces paris ont presque triplé de juillet à août, passant de 1,3 million à 3,75 millions de dollars. Cette situation semble particulièrement convenir à l’État du Mississippi, puisqu’il a besoin de recettes fiscales supplémentaires que ces industries de jeux et de paris génèrent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here