Les 13 escrocs de la roulette au casino d’Enghien-les-Bains ont comparu devant le tribunal

0
15
Roulette Electronique Enghien

Ce mercredi 30 mai, 13 personnes ont comparu devant le tribunal de Pontoise (Val-d’Oise) en raison d’une escroquerie commise au sein du casino d’Enghien-les-Bains. Leur petite combine leur aurait fait gagner au moins 780 000 euros.

Un manège parfaitement orchestré

Treize individus ont été jugés pour avoir contourné une roulette de l’établissement de jeu d’Enghien-les-Bains. Ces derniers se sont présentés mercredi devant le tribunal correctionnel de Pontoise puisque le préjudice est quand même assez élevé avec un montant exceptionnel de 783 000 euros. Afin de les appréhender, il fallait connaître progressivement leur tactique et combine au fil des parties. Le principe était simple puisqu’en dessous de la machine, le système de maintenance était en évidence. En effet, sous l’équipement de la roulette anglaise, on découvre une petite trappe comprenant une manette. Si on la déclenche la machine « tilt ». Le personnel du casino est dans l’obligation d’effectuer une réinitialisation du jeu et de rembourser les mises. La bande de tricheurs l’avait bien remarqué en faisant appel à une taupe. De ce fait, s’ils venaient à perdre, ils actionnaient le levier concerné et se faisaient ainsi rembourser leurs paris. Une idée toute trouvée qui n’aurait entraîné aucun soupçon sauf en voyant la valeur des sommes reversées. Leur combine coûtait parfois plus de 80 000 euros au casino.

Comme on dit toujours, il n’y a jamais de crime parfait et ces treize malfaiteurs ont en fait leurs frais. Grâce à des images de vidéosurveillance, le casino a pu remarquer quelques incohérences notamment sur la baisse des bénéfices au cours du mois d’avril 2017. C’est à cet instant que son équipe s’est activée afin de trouver des explications et d’étudier les images. Les investigations ont porté ses fruits vus que les suspects ont été finalement identifiés. D’ailleurs, les accusés ont tous avoué et reconnu leur responsabilité dans l’affaire.

Le jugement s’est déroulé au tribunal de Pontoise et les principaux investigateurs encourent jusqu’à 6 mois de prise fermes et 15 000 euros d’amende. Ils doivent également rembourser les 785 000 euros appartenant au casino. Dans tous les cas, le verdict sera rendu début septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here