Le PDG du Casino Partouche et cinq autres personnes sont en garde à vue pour des soupçons de malversations

0
82
Partouche

Le groupe a une très grande réputation, mais des ennuis tout aussi importants que leurs statuts. En effet, un événement plus que scandaleux s’est produit pour le groupe prestigieux Partouche. Le Directeur du Pasino de la Grande-Motte a été arrêté par la police à son domicile Castelnau-le-Lez. Âgée de seulement 35 ans et propriétaire du Casino de Cannes, sa renommée en prend tout de même un sacré coup. Cinq autres personnes ont été interpellées à Cannes et plusieurs sont également suspectés d’avoir commis un délit puni par la loi. Les autorités du service central des courses et des jeux venus de Paris, soutenus par des policiers de SRPJ (service régional de la police judiciaire) de Montpellier ont organisé cette descente sur terrain. Cette opération s’est déroulée le samedi soir au dimanche dans le milieu le plus prisé des jeux d’argent et des machines à sous au nord de Montpellier. La question se pose alors. Que s’est-il passé pour le groupe ? De quoi les accuse-t-on réellement ? Sont-ils victimes de leur réputation ? Nous essayerons de le savoir avec vous.

De graves accusations à l’encontre du personnel du groupe Partouche

Apparemment, le blanchiment d’argent et fraude fiscale planent sur les activités du groupe Partouche. En plus, il est accusé de posséder un casino qui n’est pas reconnu par la loi. Et cerise sur le gâteau, ce dernier est coupable d’abus de pouvoir sur les biens sociaux. Cela fait vraiment beaucoup pour Partouche. Selon une source provenant de la juridiction, les accusés ont volontairement organisé des mini-tournois de poker à Cannes et à Bandol durant un an et demi. Au cours, de ces parties de jeu de cartes, le prizepool était anormalement élevé par rapport au prizepool escompté. De plus, celui-ci serait de 20 fois supérieures à celui déclarer. Pour couronner le tout, des gains illicites sont touchés par le personnel du casino. Vue sous cet angle, cette affaire mérite une analyse plus poussée. Ce sont de très graves accusations. La garde vue de ces 6 suspects est prolongée de 24 h ce lundi matin. Ce soir ou mardi matin, ces derniers seront appelés à la Jirs de Marseille où le PDG de la Grande-Motte ainsi que les cinq autres personnes devront répondre à ces présumés délits. Les actions de Partouche sont en baisse à la suite de cette garde vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here