Le groupe JOA veut élargir son champ d’action dans 4 ans

0
40
Casinos Joa

Le groupe JOA continue sa progression dans l’industrie des jeux d’argent. Étant le troisième plus grand opérateur de toute la France, le groupe compte s’agrandir. Il continue toujours sa lancée et souhaite toujours étendre son prestige aux yeux de l’industrie. C’est pourquoi, sur les quatre ans à venir, JOA réserve déjà un développement grandiose au sein du marché.

Le développement de la firme JOA prend de l’ampleur

Le 3e casinotier de France accélère son extension à travers l’hexagone. De ce fait, il présente ses aspirations auprès du plus grand investisseur et actionnaire majoritaire américain Blackstone. Compte tenu du chiffre d’affaires de JOA qui s’estime à 238 millions d’euros en 2017, il mise sur le gros poisson avec Blackstone. Apparemment, celui-ci fait d’excellentes prévisions, puisque l’actionnaire Blackstone et JOA travaillent en concert. Ainsi, le régulateur de jeu lyonnais peut se fier à l’appui du géant américain.

Par ailleurs, ils détiennent à présent 90 % du capital depuis octobre dernier. Comme JOA possède déjà 24 établissements dans la contrée française, il annonce, d’ores et déjà l’obtention de deux nouveaux complexes : un casino à Gujan-Mestras en Gironde et l’hôtel-casino Pullman de Mandelieu à proximité de Cannes. Cet hôtel-casino est le plus remarquable avec ses 213 chambres et ses 200 machines à sous. Selon le président Laurent Lassiaz, l’achat de cet empire reste l’opération de croissance externe vraiment importante pour le groupe. À ce rythme-là, JOA va devenir le groupe le plus réputé de toute la France. Hormis le marché de jeu national, l’entreprise aurait des vues sur le marché international.

JOA désire s’implanter dans le domaine international

Le groupe JOA s’est pris d’affection pour l’internationale. Pour ce faire, il développe la prospection de cibles de rachat en Europe. Ainsi, son expansion est en bonne voie. Cependant, la compagnie a subi une légère perte quant à l’entente avec les opérateurs néerlandais JVH Gaming & Entertainment. L’offre d’acquisition a été refusée il y a quelques mois. D’ailleurs, le dirigeant Lassiaz affirme ces propos. Néanmoins, JOA élabore une stratégie offensive concernant les casinos. Ce dernier affine les activités annexes telles que les bars, spectacles et services de restauration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here