Le gouvernement roumain profite des jeux d’argent

0
126
Roumanie

Les jeux d’argent ont toujours été un passe-temps très convoité des Roumains. Et comme les jeux de hasard sont très populaires dans le pays, ils sont devenus aussi l’une des ressources principales du gouvernement roumain. En effet, avec les taxes perçues sur les machines à sous, les paris sportifs et les casinos, il a pu augmenter leurs ressources financières. Grâce à cela, il a pu réduire son taux d’endettement pour l’année 2015.

La Roumanie a accepté la mise en ligne des jeux d’argent

Plusieurs centaines de milliers de Roumains rêvaient de pouvoir jouer en ligne. D’ailleurs, c’est plus simple de jouer en ligne que de devoir s’habiller, prendre sa voiture et trouver un casino le plus proche pour pouvoir jouer. Aujourd’hui, la Roumanie a enfin accepté la mise en ligne de ces jeux d’argent. Selon Cristian Pascu, le président de l’Association des organisateurs de jeux de hasard, cette décision est une bonne chose, car elle ouvre enfin une porte aux opérateurs. Apparemment, cette nouvelle décision est aussi un souhait qui se réalise pour les amateurs de jeux de hasard du pays.

Mais si la Roumanie a décidé d’organiser des jeux de hasard en ligne, les opérateurs eux sont assez pessimistes puisque dans cet accord, le gouvernement a aussi décidé d’augmenter les taxes. En effet, si un opérateur décide d’organiser des jeux de hasard en Roumanie, il doit payer à l’état une taxe annuelle pouvant atteindre les 180 000 euros. Les opérateurs de machines à sous ne peuvent également non plus échapper à cette hausse puisque leur taxe a grimpé de 5700 à 20 000 euros par an. Cette nouvelle loi est très lourde pour les opérateurs surtout en ce moment où les taxes sont déjà à la limite. D’ailleurs, le directeur de l’association Romanian Bookmakers, Alexandru Debrezen, a affirmé lors de son discours que cette nouvelle loi n’est pas une solution pour le gouvernement. Il entraînera plutôt une perte de financement pour l’état.

Les jeux de hasard, des jeux gagnants pour le gouvernement roumain

On dit souvent que les jeux d’argent sont des jeux gagnant-gagnant. En effet, ils permettent :

  • à ses créateurs de gagner des bénéfices grâce à l’argent misé par les joueurs
  • à ses utilisateurs de se divertir et à la fois de gagner de l’argent
  • à l’état de percevoir régulièrement des taxes pour leurs revenus financiers.

Mais c’est l’état qui a pu en gagner le plus car pour l’année dernière, à lui seul, il a pu percevoir 150 millions d’euros soit 0,1 % du produit intérieur brut.

Par ailleurs, ces taxes lui ont permis de réduire son taux d’endettement. En effet, il a signé un accord avec le Fonds Monétaire International en décembre dernier proposant de réduire son taux d’endettement de 1,83 % pour l’année 2015. A noter que l’année dernière, son taux d’endettement s’élevait à 2,2 % du PIB. Avec l’accord signé pour la mise en ligne des jeux de hasard, le gouvernement roumain espère encore augmenter ses chiffres surtout qu’il a prévu d’augmenter les taxes. Selon la présidente de l’Office national pour les jeux de hasard Cristinela Nistor, l’état estime avoir 100 millions d’euros de taxes directes en 2015 avec les jeux en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here