Le casino de Vannes, une destination rentable pour un casino ?

0
203
Casino de Vannes
Le futur casino de Vannes

L’ouverture d’un nouveau casino dans le Morbihan relance le débat sur la suroffre sur la côte morbihannaise. Une fois ce nouveau complexe est opérationnel, le Morbihan abritera au total six établissements de jeux. Etant donné que la société bretonne d’exploitation de casino (SBEC) a déjà reçu l’autorisation du ministère de l’Intérieur, le casino de Vannes va véritablement voir le jour. David Robo, maire de Vannes, est ravi de voir un tel projet se concrétiser dans sa commune. Cependant, cette nouvelle ne réjouit pas vraiment les villes avoisinantes. Il faut dire que la concurrence sera de plus en plus féroce.

Une nouvelle salle de jeux dès l’été prochain

La société bretonne d’exploitation de casino (SBEC) a officiellement l’autorisation d’ouvrir un casino terrestre à Vannes dans le Morbihan. Le ministère de l’intérieur vient de donner son accord concernant ce projet. Pour accueillir les joueurs au plus vite, une salle de jeux ouvrira ses portes dès l’été prochain. Une ancienne salle de concert abritera ce casino improvisé le temps de terminer la construction de l’établissement de Vannes.

En 2017, le bâtiment abritant le casino de Vannes sera achevé dans le Parc du Golfe, au bord de l’eau. Ce complexe tout neuf disposera d’une salle de jeux, d’une salle de spectacle ainsi que d’un restaurant. La SBEC a déjà fait ses prévisions concernant le nombre de joueurs que l’établissement pourrait accueillir chaque année. Les chiffres tournent autour de 90 000 joueurs par an. Le maire de Vannes ne cache pas son enthousiasme au sujet de ce casino.

Outre la création d’emploi dans sa commune (80 postes), la ville bénéficiera d’une redevance annuelle d’un million d’euros. Il va de soi que la construction de ce complexe de jeux dynamisera l’économie de la ville.

Le casino de Vannes amène à six le nombre d’établissements de jeux sur la côte morbihannaise. Il faut dire que ce nombre est plutôt élevé dans la mesure où ces casinos sont installés sur une bande de seulement 90 kilomètres le long de la côte. En seulement quelques années, le nombre de complexes de jeux a doublé dans le Morbihan.

Le casino de Vannes devra se positionner sur un marché très concurrentiel. Les établissements des villes avoisinantes ne sont cependant pas très enthousiastes vis-à-vis de ce projet. Les autres différents casinos du Morbihan (Larmor-plage, Quiberon, La Trinité sur mer, Carnac, Arzon) redoutent la suroffre surtout en hiver. Durant la période hivernale, les amateurs de jeux d’argent se font rares dans la région.

Pour faire face à cette nouvelle concurrence qui s’apprête à leur prendre une part de leur clientèle, les établissements investissent et innovent. Le casino de Carnac vient par exemple de s’équiper d’une roulette électronique et propose aux joueurs des lotos et des spectacles. Le casino de Vannes qui ouvrira en été offrira les mêmes prestations aux clients. L’établissement qui est le plus exposé à une perte importante de clientèle est le casino d’Arzon. Ce dernier est donc bien obligé d’investir pour rafraichir ses activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here