Le casino de Chamonix sera bientôt aux mains de la SFC

0
139
Le casino de Chamonix
Le casino de Chamonix

Le casino de Chamonix fait partie des établissements que le groupe Barrière met en vente. Le groupe a trouvé un repreneur. Il s’agit de la Société Française de casinos. Elle compte conclure l’acquisition le 31 janvier 2016. La SFC est déjà détentrice de 4 casinos en France et pour son cinquième établissement, elle a choisi Chamonix. Cependant, le casino est actuellement dans une tendance baissière et la société devra y faire face.

Un investissement important pour la Société Française des Casinos

Pour la SFC, ce sera un investissement important, car le casino est actuellement en difficulté. D’après Pascal Pessiot, la société compte faire un redressement important. Pour cela, elle investira un million d’euros. Cet argent servira à faire des aménagements notamment la mise en place de nouvelles machines à sous. La société a également prévu une roulette électronique.

La SFC ne s’arrêtera pas là, car elle projette aussi de revoir l’accès à l’établissement au départ du centre de la ville. Un réaménagement est aussi prévu dans le casino. Pourtant tout n’est pas encore gagné, car de grands travaux attendent la Société Française des casinos. Il lui faut également attendre la validation de la part de la commune.

Un accord signé, mais la commune a le dernier mot

La Société Française des casinos et le groupe Barrière semblent déjà d’accord. Cet accord s’est déjà concrétisé grâce à une signature faite entre les deux parties. Toutefois cela ne signifie pas que l’affaire a été conclue, car il faudra encore attendre la décision de la commune. En effet, elle possède le dernier mot pour valider ou non ce rachat.

Si oui, la SFC pourra donc conclure dès la fin du mois de janvier. La commune intervient encore dans le cadre de la délégation de service public. C’est notamment la démarche à suivre dans tous les casinos se trouvant en France. Le maire Éric Fournier a précisé que c’est aussi le cas pour le casino de Chamonix. La commune a également un intérêt financier dans l’affaire.

Il est à noter qu’un prélèvement est effectué par la mairie sur les recettes du casino. Il se chiffre à 8%. C’est également la mairie qui perçoit l’argent de la location du bâtiment qui abrite le casino. Elle encaisse en outre 200 000 € par an.

D’autres acquisitions en vue pour la SFC

Les acquisitions ne s’arrêtent pas au casino de Chamonix pour la Société Française des Sasinos. Ils convoitent aussi d’autres établissements. Dernièrement le groupe Barrière a fait savoir que pour se focaliser sur sa nouvelle stratégie, il met également en vente d’autres casinos comme celui de Leucate, de Briançon en plus de Chamonix.

La SFC a déjà suscité son intérêt à reprendre ces trois casinos auprès du groupe Barrière. Pour le casino de Chambéry, le directeur de la Société Française des casinos a noté que celui-ci a déjà encaissé une perte de 450 000 € pour l’année 2015. C’est une vraie tendance qui s’est installée, car déjà en 2014, cette perte s’élevait à 850 000€.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here