Le casino Barrière de la Rochelle à son tour en difficulté

0
151
Casino Barrière la Rochelle

Depuis ces derniers mois, les casinos du groupe Barrière semblent se confronter à des obstacles.

Entre vente, crise et modification de la réglementation sur les casinos terrestres les casinos du groupe traversent des moments difficiles. Dernièrement nous vous avons fait part de la cession de près de 11 casinos du groupe. Actuellement, le casino de la Rochelle est à son tour en difficulté.

Une baisse enregistrée dans le bilan de l’année précédente

Le bilan de l’exercice 2013-2014 du casino de la Rochelle du groupe Barrière affiche une baisse de la fréquentation. Cela se constate même au niveau des machines à sous qui sont pourtant les jeux qui génèrent le plus d’affluence. Il faut souligner que les machines à sous génèrent près de 96 % des recettes. En effet, la fréquentation du casino du Mail exploité par le groupe Barrière a enregistré une baisse de 2,7 %. Le produit des jeux connaît aussi une diminution de 2 %. Il s’est élevé à 13,4 millions l’année précédente, selon le bilan, pourtant en 2006, il atteignait encore 22,8 millions d’euros.

Dans l’ensemble, cette baisse a une répercussion sur le chiffre d’affaires global de la firme. Elle se chiffre à 4 %. Après les divers prélèvements, le CA était à 7,8 millions d’euros.

La ville de la Rochelle perd également de l’argent

Il n’y pas que le casino qui en souffre, car la ville de la Rochelle tire aussi des profits grâce aux taxes prélevées sur les produits bruts des jeux. Durant l’exercice précédent, la ville a pu percevoir 1,31 million d’euros contre 1,29 million cette année. Cependant, tout n’était pas noir pour le casino. Des augmentations ont été constatées du côté de la restauration qui enregistre une élévation de 5 % du chiffre d’affaires. Ce chiffre est de 1,8 million d’euros. Cette hausse est la réponse à l’offre proposée par l’établissement : la Carte du Bellevue. Mais en outre, les animations du Café sports ont également porté leurs fruits. Durant cette année, le restaurant a servi environ 45 000 couverts.

Malgré cette petite lueur d’espoir, la baisse globale est bien présente. La crise est encore bien présente dans les casinos. C’est surtout le résultat des dernières mesures prises par les autorités notamment de l’obligation de la vérification des identités et l’interdiction de fumer. L’avenir du casino de la Rochelle est ainsi encore flou et l’espoir de voir une progression pour cette année est assez mince.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here