L’avènement du pachinko au Japon

0
27
Des joueurs de Pachinko à Tokyo
Des joueurs de Pachinko à Tokyo

Jusqu’à ce jour, l’interdiction des jeux d’argent continue d’être aussi tenace sur le territoire japonais. Le secteur s’avère entièrement contrôlé par les autorités du pays afin d’éviter les débordements et les comportements trop compulsifs. Mais depuis quelque temps, d’étranges appareils arrivent sur le marché connus sous le nom de « pachinko » réunissant plus de 10 millions de joueurs japonais.

Entre bandit manchot et flipper

Dans le but de promouvoir l’univers du jeu au Japon, bon nombre d’opérateurs profitent de l’engouement des consommateurs pour le fameux pachinko. À première vue, ce sont des appareils hybrides ayant les mêmes fonctionnalités qu’un flipper et une machine à sous. Le concept séduit des milliers de personnes grâce à des options à la fois divertissantes et captivantes. Actuellement, chaque quartier et chaque ville renferment de nombreuses salles de jeu abritant des machines verticales assez bruyantes. Le principe consiste à faire tomber des billes d’acier en vue de toucher le gros lot. Il faut savoir que le jeu est toujours interdit par la loi sauf quelques loteries et paris sportifs totalement supervisés par la police.

Les joueurs de pachinko remportent régulièrement des cadeaux tels que des produits électroniques, des cigarettes ou autres. Toutefois, la plupart préfèrent convertir leurs billes en jetons de plastique qu’ils auront l’occasion d’échanger contre de l’argent liquide auprès de petits guichets installés dans les ruelles se trouvant à l’extérieur. Cet arrangement convient aux forces de l’ordre après l’éradication des yakuzas de cette industrie dans les années 60. Maintenant, les choses ont bien changé puisque même les policiers retraités reprennent du service au sein des opérateurs de pachinko, une manière de limiter les pratiques illégales notamment le blanchiment et les fraudes en tout genre. Suite à des années de discussion, le gouvernement japonais finit par autoriser ses premiers casinos. L’an dernier, le rapport recense au moins 3 200 entreprises qui gèrent 10 200 salles de pachinko. Selon Ichiro Tanioka, un professionnel du marché du jeu de l’Université du commerce d’Osaka, l’activité compte au total 4,3 millions de machines disponibles dans le pays. Cette forme de divertissement attire essentiellement les seniors. Et avec l’arrivée des maisons de jeu traditionnelles, il se peut que le pachinko poursuive son déclin au fil du temps et ne passionne plus grand monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here