La police vietnamienne débusque un réseau de jeux illégaux et saisit 1,3 milliard de dollars

0
8
Vietnam

La police vietnamienne vient de débusquer un important réseau de jeu illégal dans le pays. Au bout de plusieurs raids, les forces de l’ordre ont réussi à arrêter 22 individus dans différentes villes et ont pu saisir 1,3 milliard de dollars issus de paris illégaux. Prise exceptionnelle, mais phénomène habituel au Vietnam.

Le plus gros butin criminel jamais saisit dans l’histoire du Vietnam

La police du sud-est de l’Asie a fait main basse sur un réseau juteux de jeu de hasard illégal. C’est au bout de nombreux raids que le pot aux roses a été découvert.

Au Vietnam, la société est encore hostile au développement d’activités liées aux jeux de hasard. Il faut croire que cette société n’est pas encore prête à faire face aux effets pervers des jeux de hasard. La plupart des jeux de hasard disponibles au Vietnam sont illégaux. Les plus lucratifs sont les paris liés aux matches de football du Championnat européen ou de la Coupe du monde, étant donné que le football est le sport le plus apprécié dans le pays par les parieurs.

Cela dit, le Vietnam lutte contre le phénomène des jeux de hasard illégaux sur son territoire à travers des opérations de police musclées. Le dernier raid en date a permis de débusquer un vaste réseau de 22 individus implantés dans différentes villes, avec environ 1,3 milliard de dollars issu de paris illégaux, et des centaines de milliers de comptes. Parmi les 22 individus arrêtés, 12 personnes sont soupçonnées d’être à la tête du réseau qui d’après la police, est organisé de manière très élaborée.

La police a aussi découvert que le groupe de malfaiteurs menait des activités à travers le site web à l’adresse Fxx88. Leur méthode consistait à faire en sorte que les internautes fassent des dépôts, en leur promettant en échange, de l’argent virtuel destiné à jouer sur le site. Ces malfaiteurs iront même jusqu’à choisir sciemment de faire transiter de petits montants afin de ne pas attirer l’attention de la police vietnamienne.

Malgré tous ces efforts, la police a pu mener ce qui se présente comme l’opération ayant débusqué le plus gros butin criminel de l’histoire du pays. Avec plus d’un milliard retrouvé chez les malfaiteurs, on comprend que le jeu illégal est des plus lucratifs au Vietnam. En réalité, ce n’est pas nouveau pour la police vietnamienne.

Une habitude pour la police vietnamienne

Démanteler de tels réseaux est une habitude pour la police vietnamienne. L’année passée déjà, ces forces de l’ordre avaient mis la main sur un réseau de jeu illégal de 90 individus, parmi lesquels de hauts commis de l’État. Cette fois-là, on était sur plus de 419 millions de dollars de paris illégaux. Parmi les malfaiteurs, on a retrouvé le Directeur au Département de la Prévention Des Crimes Liés Aux Nouvelles Technologies, Nguyen Thanh Hoa, auprès du Ministère de l’Information. Les investigations policières ont révélé son rôle dans le réseau illégal de jeu de hasard, et ont laissé penser qu’il serait le cerveau de l’affaire. Il n’était pas le seul élément. À côté de lui, Phan Van Vink, Directeur du Département Général de la Police Vietnamienne, était le manager des opérations de paris en ligne, et faisait aussi partie des moteurs de ce business lugubre.

Les deux criminels furent condamnés par la justice pour abus de pouvoir. Ils prirent chacun une peine d’emprisonnement : Phan Van Vink, écopa de 9 ans de prison, et Hoa de 10 ans. Ce n’est pas tout. Ils furent aussi condamnés à régler une amende de cent millions en monnaie vietnamienne, soit plus de 4 250 dollars.

Plus tôt ce mois, la police vietnamienne a arrêté 130 parieurs, et saisit trois cents millions en monnaie locale, soit près de 13 000 dollars américains. Elle a aussi interpelé 3 Coréens liés à un réseau de paris illégaux, avec plus de 7 millions de dollars en leur possession.

Le jeu illégal semble avoir la côte au Vietnam, alors que le secteur du jeu légal s’ouvre petit à petit dans le pays. En effet, les joueurs possédant des gains suffisants peuvent déjà se prêter à quelques parties dans le Corona Casino de Phu Quoc Island.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here