La moitié de la population mondiale ne joue pas en ligne

0
28
Jouer en ligne

Une étude permet d’en savoir plus sur le jeu en ligne et l’étendue de son pouvoir dans les pays du monde. Actuellement, le jeu en ligne n’est pas aussi répandu qu’on pourrait le croire puisque l’étude faite a démontré que plus de la moitié de la population de la planète ne peut pas y accéder.

Des restrictions ainsi que des réglementations strictes sont en vigueur dans certains pays et juridictions, interdisant l’accès à des sites de jeux ou bien la création de ces derniers. La situation n’est jamais le même, elle varie selon les pays. Quoi qu’il en soit, l’étude révèle bel et bien que le jeu en ligne reste inaccessible pour plus de 50 % de la population mondiale.

Le jeu en ligne n’est finalement pas un phénomène mondial

Grand sujet d’actualité ces derniers temps, le jeu en ligne suscite beaucoup d’intérêt et nourrit une grande polémique. Selon les médias, la prolifération de cette activité est telle qu’elle est devenue un fléau selon certains. L’étude démontre cependant que le jeu en ligne est encore inaccessible pour un grand nombre de personnes puisque plus de 50 % de la population mondiale ne peuvent pas s’y adonner. En effet, de nombreux pays imposent de fortes restrictions dans ce domaine pour interdire cette pratique aux citoyens. Certaines réglementations sont strictes et contraignantes ne permettant pas aux opérateurs de se positionner sur certains marchés.

L’analyse s’est également portée sur 655 casinos virtuels à la conquête des marchés les plus stricts. L’étude a démontré que les pays les plus fermés sont les États-Unis, la France et l’Israël et les plus ouverts sont l’Islande, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche, l’Argentine et la Suède.

Selon l’étude, 61 pays du monde appliquent un système de licences à l’intention des salles virtuelles (casino et room de poker). La France est d’ailleurs parmi ces pays très stricts concernant les jeux en ligne. Par ailleurs, 39 pays et juridictions interdisent purement et simplement toute activité de jeu en ligne. D’après les résultats de cette étude, 32 pays permettent aux opérateurs étrangers de se positionner sur leurs marchés de jeux en ligne. Cependant, ils interdisent aux exploitants locaux d’ouvrir des plateformes de jeux virtuels. En outre, 93 nations et juridictions accordent une totale liberté aux opérateurs ainsi qu’aux joueurs puisqu’elles n’ont jamais mis en place une réglementation, une restriction ou encore un système de licence.

132 pays appliquent une législation contraignante et restrictive en ce qui concerne les jeux en ligne. Cependant, 92 parmi eux ne pénalisent pas les joueurs qui dérogent à la règle. 25 par contre criminalisent ceux qui s’aventurent sur le web pour jouer alors que 15 les sanctionnent par des amendes. Au vu de ces chiffres, près de 56 % des habitants de la planète ne peuvent pas s’adonner librement aux jeux en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here