La Grèce ouvre le processus d’appel d’offres pour le casino Hellinikon

0
3
Grèce

Un appel d’offres vient d’être lancé par l’institution en charge de la régulation des jeux de hasard et de casino en Grèce. Cet appel d’offres vise à donner une licence aux sociétés souhaitant exercer au sein du casino Hellinikon. Le projet en lui-même permettra de rehausser l’image de la Grèce dans le domaine des jeux d’argent.

Quelques informations de base sur ce projet

La volonté d’installation d’un casino au lieu où se situait l’aéroport international Hellinikon a poussé les instigateurs à faire un appel d’offres à tous les opérateurs désireux de posséder une licence d’exercice sur les lieux. Malgré le grand nombre de retards, le processus est enfin lancé. Il s’agit d’une des étapes primordiales pour la bonne marche de l’ensemble du projet dont la Lamda Development est en charge.

C’est récemment que tous les demandeurs ont reçu l’aval pour déposer leurs candidatures, et c’est dans le journal officiel de l’Union européenne que l’information a été relayée en premier lieu. Au bout du chemin, c’est une licence d’exercice de 30 ans qui attend l’heureux élu, dans un établissement dont la valeur se compte en milliards d’euros.

Le délai de fin de dépôt de candidature a déjà été fixé. Alors, tous les opérateurs intéressés devront constituer leur dossier avant le 22 avril de cette même année. L’heure précise de clôture de candidature est 11 heures GMT+2.

La date de promulgation des résultats des grands gagnants n’a pas encore été publiée, il faudra donc encore attendre un peu après la fin des candidatures pour savoir lesquelles ont été retenues.

Le contrat permettra à l’opérateur retenu de jouir des lieux pendant la période prévue. Mais, ses actions ne s’arrêtent pas là. En effet, après avoir profité de son droit d’exercice, il lui sera demandé de construire un complexe de vacances et autres installations. Le coût de l’investissement s’élève à un milliard d’euros.

Les conditions de candidature

Le premier critère qui sera pris en compte pour ces candidatures est bien sûr l’aspect financier. La priorité sera donnée à la société qui proposera le meilleur rapport qualité-prix.

Les conditions de candidatures sont multiples. L’opérateur devra posséder certains éléments attestant son expérience et de sa capacité à gérer une zone de près de 15 000 mètres. Ces différents éléments doivent être à la disposition de l’opérateur pendant 2 ans d’affilés au moins, durant les 6 dernières années. Parmi ces éléments, vous trouverez l’obligation d’avoir déjà été opérateur d’un casino possédant au moins 100 jeux de tables et 500 machines à sous, d’avoir déjà été en charge d’un hôtel disposant d’au moins 800 lits, d’un établissement de conférence de 7 500 m² et un site dédié à l’organisation des événements sportifs et culturels pouvant accueillir au moins 2 000 personnes.

En plus de la possession de certaines infrastructures de base, tous les opérateurs déposant leurs candidatures pour l’obtention de licences au complexe Hellinikon devront avoir un montant minimum de capital s’élevant à 200 millions d’euros durant les 3 ans précédents, ainsi qu’un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros pour les mêmes 3 ans d’exercice. Si une société est retenue comme opérateur principal, elle devra faire plusieurs versements aux instigateurs du projet. Le premier versement de 30 millions vaut 10 % du montant total, et l’opérateur devra s’en acquitter avant l’établissement de la licence. Le reste du paiement se fera selon les termes du contrat.

La course est lancée

Dans la course pour cette licence de 30 ans et les 8 milliards de projets, 3 principales entreprises ont tout de suite montré leur volonté d’obtenir le Graal. Dès l’annonce de ce projet, 6 entreprises avaient ouvertement fait connaitre leur volonté d’être le numéro 1. Maintenant, seules 3 d’entre elles continuent la course. Il s’agit de la Caesars Entertainment Corp., de la Mohegan Gaming and Entertainment, et de la Hard Rock International. Il n’y aura donc aucun étonnement à voir les candidatures de ces 3 géants déposées en premier. Leurs dossiers sont en préparation depuis déjà plusieurs mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here