La Grèce à l’intention de bloquer de nombreux sites de jeu en ligne

0
902
Grèce

Grèce : La nouvelle est sans précédente, la crise économique en Grèce continue de perdurer. Le gouvernement doit faire face à des sacrifices de restructurations pour ajouter de l’argent dans les caisses de l’État et éviter tout détournement d’argent. Le gouvernement a décidé de se mêler des affaires qui le touchent particulièrement au sujet des jeux en ligne. Il y a quelques années, nous vous avions parlé d’une augmentation des taxes au sein de la Grèce pour toutes les plateformes de sociétés de jeux qui résident sur le territoire grec. Cette taxe tournée autour de plus de 25%.

Dorénavant, la Grèce a tapé fort en créant cette semaine une liste noire de 402 sites qui seront officiellement bannis, laissant la place à des sociétés de jeux dont la licence serait autorisée personnellement par le gouvernement. Le gouvernement Grec souhaite bloquer toutes les adresses de ces sites via les fournisseurs d’accès internet.

Le pays qui est devenu très strict ne s’arrête pas là dans la régularisation des jeux. Le gouvernement a directement et fermement demander aux banques de restreindre également toute transaction financière par un citoyen grec souhaitant jouer dans l’un de ces sites de jeux cités dans la liste ci-dessus.

 » […] Une IP en VPN ne serait donc plus suffisante pour pouvoir jouer en ligne dans le but de détourner son fournisseur d’accès à internet. Les comptes bancaires seraient donc vérifiés. […] »
Voici l’adresse des sites bannis par le gouvernement grec. Cette liste pourrait dans les quelques jours se compléter.

http://www.princepoker.com/forum/showthread.php?35424-La-Gr%C3%A8ce-sur-le-point-de-bloquer-de-nombreux-sites-de-jeu-en-ligne&p=445226&viewfull=1#post445226

Les sociétés géantes telles que les salles de poker 888 ou PartyPoker n’ont pas été épargnés. Partypoker va se retrouver banni, car elle ne possède pas de licence de jeu en Grèce.
A l’heure actuelle, la Grèce à ses propres plateformes de jeux qui sont devenus le monopole dans le pays.

Pour pouvoir proposer des services de jeux sur le territoire grec, vous devez absolument passer par la Commission des jeux. Cette commission a l’autorité de distribuer des licences en partenariat direct avec l’OPAP, l’organisation publique qui gère tous les paris jugés légaux dans le pays.

D’autres opérateurs de jeux ont essayé de se faire une place en Grèce, mais le gouvernement ne veut rien savoir. C’est alors que l’Union européenne a décidé d’y mettre son nez en contestant la décision de la Grèce.

Pour l’instant, cette liste n’est pas officielle, car elle n’a pas été définitivement votée. Lorsqu’elle le sera, il faudra également observer si les fournisseurs web répondront à l’appel gouvernemental sur le blocage de tout ces liens. Si c’est le cas, reste-t-il à savoir si les plateformes de jeux décideront de se retirer du marché grec en se pliant à la loi.
La Grèce ne veut absolument pas laisser tomber l’industrie du jeu, mais souhaite simplement contrôler les transactions financières sur ce qui rentre et ce qui sort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here