La demande de fusion Betfair et Paddy Power acceptée

0
46
Betfair Paddypower

Betfair et Paddy Power sont deux géants dans le bookmaking sur le marché britannique. Un accord a été passé entre les deux firmes pour une fusion. Des deux côtés, cette entente a été acceptée, cependant il a fallu attendre l’approbation de l’autorité de régulation qui gère ce genre de transaction. L’Autorité des Marchés et de la Compétition Britannique ou CMA (UK Competition and Markets Authority) vient tout juste de donner son aval sur cette fusion.

Betfair et Paddy Power, ensemble Un géant vient de naître

La CMA vient d’approuver la semaine dernière la fusion entre les bookmakers Betfair et Paddy Power. À l’issue de cela, un géant du bookmaking va être créé. Cette fusion affirmera un peu plus leur présence sur le marché britannique mais également sur le marché mondial. La firme qui naîtra vaudra en tout 5£ milliards soit une valeur de 7.74 milliards en dollars.

La décision de l’autorité de régulation de ce marché a décidé de se prononcer avant la date prévue. En effet, il a été programmé que la CMA devait rendre sa décision au début du mois de janvier 2016. Les deux firmes ont décidé de lancer l’opération de la fusion pour le premier trimestre de cette nouvelle année.

La fusion entre Paddy Power et Betfair n’est pas la seule qui a attendu. Effectivement, deux autres bookmakers attendent aussi l’approbation de l’Autorité des Marchés et de la Compétition Britannique. Il s’agit de Gala Coral et de Ladbrokes. La CMA tarde pourtant a libéré sa décision pourtant la demande de ces deux sociétés ont été faites bien avant celle de Paddy Power et Betfair.

L’analyse du dossier semble plus longue et plus compliquée pour ces deux autres géants du bookmaking. Il faut noter également que les deux sociétés ont aussi des intérêts sur les jeux réels. Ladbrokes et Gala Coral sont possesseurs de plus de 4000 magasins de paris. Ces activités physiques sont plus importantes que celles de Betfair et Paddy Power.

Il faudra donc à l’autorité plus de temps pour analyser les parts de marchés physiques et en ligne des deux sociétés concernées. Cette grande présence sur le marché physique des jeux peut handicaper l’approbation à moins que la CMA procède à une demande de vente de certains magasins. En tout, elle a aux alentours de 40 jours pour étudier le cas et donner sa décision.

Contrairement à Paddy Power et Betfair, il n’y aura donc pas de décision avancée, il faudra que Gala Coral et Ladbrokes attendent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here