Des joueurs de poker liégeois condamnés pour avoir créé une monnaie

0
45
Lidjeux

Inventer une monnaie pour pouvoir jouer au poker dans la ville de Liège, c’est l’idée qu’un club liégeois a eue. Il faut savoir que dans cette localité les jeux d’argents sont interdits. Ils ont décidé de créer le Lidjeux, mais pour en avoir il fallait acheter la monnaie grâce à des euros. Malheureusement, la Commission des jeux de hasard ne le voit pas de cet œil. Les joueurs ont ainsi écopé d’une amende lors après un tournoi qui a été initié par le Lidjeux Poker Club.

 Une monnaie qui n’est pas au goût de la Commission des jeux de hasard

Les 5 Liégeois et l’organisateur su tournoi ont voulu contourner la règlementation qui interdit formellement les jeux d’argent. L’idée a été d’inventer une monnaie. Ils l’ont appelé le « lidjeux ». L’objectif est de ne pas jouer en euro, mais avec cette nouvelle monnaie. Pour l’avoir, il faut tout de même acheter les lidjeux. Un lidjeux s’échange contre 2€. Pour la Commission des jeux de hasard, ils n’ont pas respecté la loi. Pour cause, ils ont été condamnés à payer des amendes.

Les joueurs se sont défendus en affirmant qu’ils ne savaient pas que jouer au poker en utilisant une monnaie qui n’existe pas était interdits par la loi. Un joueur a notamment souligné que seul l’organisateur du tournoi devrait payer l’amende. Il l’accuse de n’avoir pas été honnête en n’ayant pas eu la vigilance de prévenir les joueurs. La découverte de cette affaire a été faite par la police qui voulait vérifier si le club respectait la règlementation qui stipule que le seuil de tolérance maximal est de 20 € par joueur.

Des lidjeux qui valent bien plus que les 20 euros

Malheureusement pour le club, la police est allée vérifier si effectivement le club s’en tenait aux 20€. Il faut dire qu’après constatation cela n’a pas été le cas. En 2014, le Lidjeux Poker club avait affirmé qu’il ne dépassait pas les limites durant les trois soirées par semaine de tournoi qu’il organisait et cela déjà depuis plusieurs années. Dernièrement, une vérification a été faite, car il y a eu un tournoi de 3 jours. Pour y participer, le droit est fixé à 20 lidjeux.

En sus, ceux qui perdaient et qui voulaient retenter leur chance devaient payer 20 lidjeux de plus. Cela dépasse largement le seuil d’après la Commission, car 20 lidjeux correspondent à 40€ et un joueur réinscrit doit débourser en tout 80€ (40€ en entrée et 40€ en réinscription). L’organisateur se défend et explique que le club demande entre 15 et 20€ en droit d’entrée, mais les joueurs lui a mis la pression pour que la somme augmente. Il a évoqué aussi les frais engendrés par le tournoi.

Il a rajouté que le club a pour objectif d’offrir une certaine convivialité et fait partie des clubs respectables. La Commission a pris en compte ce côté convivial. Par conséquent, il a été clément sur l’amende en ne demandant que 208 € par joueur. C’est la somme minimale. Cependant, elle campe sur sa position, car que ce soit en lidjeux ou en euro, la loi est claire : les jeux d’argent sont proscrits, dépasser le seuil de 20 est passible d’un PV et un passage devant la Commission des jeux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here