Un joueur du New Jersey parie plus de 78 millions de dollars durant l’année 2015

0
35
Etats Unis

Les gros joueurs figurent parmi les clients qui rapportent le plus de chiffres d’affaires aux casinos virtuels mais aussi terrestres. Sur internet, ces joueurs pariant un maximum sont appelés « baleines ». Ces derniers renflouent 50% des caisses des opérateurs de jeux.

Cependant, une enquête récente a permis de savoir que même un seul joueur peut contribuer à plus de la moitié du chiffre d’affaires d’une plateforme de jeux d’argent en ligne. Du moins c’est ce qui en ressort de l’étude réalisée dans le New Jersey. Selon le rapport, en 2015, un joueur VIP a misé plus de 78 millions de dollars. Une somme colossale bien supérieur à celui des autres joueurs dans cette même catégorie.  Le pari le plus faible de ce joueur étant de 40 000 $.

Le jeu en ligne, n°1 du marché aux Etats-Unis

90% du marché des jeux américain est dominé par les jeux en ligne au New Jersey. A cette région s’ajoute, celles du Nevada et du Delaware. Plus de moitié des joueurs ont choisi de miser sur un seul site (environ 69%). 3 % d’entre eux s’adonnent à des jeux sur 5 autres plateformes au moins et 0,14% sur plus de 14 sites légaux. En consultant plus loin l’étude, on s’aperçoit que 53% des joueurs sont de sexe féminin. Et le joueur ayant parié le plus a dépensé plus de 78$ millions sur les plateformes de jeux en ligne en 2015.

Une baleine anonyme

La baleine à l’origine de ces paris colossaux n’est toutefois pas connue. En effet, le joueur a tenu à garder son anonymat. Il faut préciser que l’homme ou la femme derrière la baleine a parié 78 millions de dollars, mais ne les a pas perdus. Ce qu’il/elle a reçu, perdu ou gagné est un mystère. Malgré tout, il est clair que ce type de profil de joueur est le bienvenu dans les casinos en ligne, puisqu’il rapporte tout de même un an de recettes à une plateforme. Notons qu’en moyenne les joueurs VIP ont misé 500 000 $ sur l’année 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here