Jeux d’argent en ligne : 13 % des joueurs seraient dépendants

0
14
Addiction

Selon une étude menée par l’Observatoire des jeux, au moins 13 % des joueurs sont devenus addicts au fil des années. L’organisme a publié son rapport le 24 juillet 2018 dont l’enquête s’est concentrée sur l’évolution du marché au cours de l’année 2012 et 2017.

Le nombre d’amateurs de jeux d’argent en ligne en constante augmentation

En France, 5 % de joueurs adultes s’adonnent régulièrement aux jeux d’argent et de hasard sur les différents sites existants. La liste renferme des utilisateurs excessifs qui continuent d’accroître progressivement. Suite à une première enquête effectuée en 2012, ils étaient 3,7 % en passant à 5 % en 2017. D’après un indice de repérage, 9,4 % sont jugés à risque modéré et 13 % sont considérés comme des joueurs en grande difficulté. Sur les 6 200 personnes interrogées, 58,4 % pratiquent sans aucun problème des jeux sur internet. En regardant leur profil, le constat reste le même puisque la plupart des joueurs sont des hommes de 38 ans en moyenne et ayant fait des études supérieures. Une clientèle plutôt jeune provenant d’une catégorie sociale privilégiée. 54 % d’entre eux préfèrent jouer sur des plateformes réglementées et conformes à la législation en vigueur tandis que 19 % naviguent sur des casinos virtuels proposant différentes options de divertissement. On distingue surtout des machines à sous et des jeux de table comme la roulette, le poker et le blackjack. Néanmoins, la plupart de ces sites sont interdits sur le territoire d’où la recrudescence des pratiques illégales. Il faut savoir que dans l’Hexagone, la loi reste stricte concernant les sites de casino et de jeux en ligne.

Sur le marché, les offres les plus appréciées demeurent la loterie, les paris sportifs, le poker et les courses hippiques. Les joueurs dépendants sont surtout séduits par les machines à sous, les paris sportifs lors d’événements importants et autres jeux de casino. Tout commence par jouer et miser de l’argent réel. Une fois que l’individu remporte des gains, il retente sa chance et poursuit ses habitudes en dépensant de plus en plus. Certains affirment même coucher tard, sauter un repas ou encore nuire à ses relations sociales. Autant de conséquences qu’il faut prendre en considération puisque l’addiction touche également des mineurs en quête de gains et d’adrénaline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here