Japon : les investisseurs se bousculent pour acquérir le projet de Casino resorts

0
27
Japon

Les investisseurs continuent de montrer leur intérêt pour la construction future de casinos resorts au Japon, et ce quelques mois après que le gouvernement japonais ait autorisé l’installation de casinos resorts sur le territoire.

Si le Las Vegas Sands et le MGM resorts étaient les premiers à annoncer leur intention d’investir jusqu’à 10 milliards de dollars pour la mise en place d’un casino japonais, dernièrement, c’est la Société des Bains de Mer de Monaco qui a exprimé son souhait de construire un casino resorts au Japon. Cet engouement pour le Japon n’est pas un hasard ….

Les experts estiment en effet qu’il suffirait d’installer au Japon quatre casinos resorts dans des endroits convenables pour générer 40 milliards de dollars. A voir cette étude, les recettes générées au Japon seraient largement supérieures à celles du Macao. Ainsi, Japon pourrait devenir la prochaine destination principale des jeux, dépassant ainsi Macao qui détient ce titre jusqu’à ce jour, dans le domaine de l’exploitation des casinos.

Conscient de cette forte rentabilité, plusieurs sociétés se sont empressées de profiter de l’intention du gouvernement japonais à promouvoir les casinos ressorts. Après le délai d’un an pendant lequel une étude sera faite sur les villes où devront être installées les complexes, ainsi que les conditions d’octroi des licences d’exploitation et les volets financiers, une loi concernant le sujet devrait sortir.

Le « Las Vegas Sands », appartenant au plus riche casinotier du monde, envisage d’y mettre une dizaine de milliards de dollars, tout comme le MGM Ressorts et le Melco Crown. D’autres sociétés, comme le Wynn Resorts, le Hard Rock Entertainement et le Genting Group, projetent également d’entrer dans la compétition.

En France, une alliance s’est créée entre la « Société des Bains de Mer de Monaco » et le « Galaxy Entertainment Group » qui envisagent à eux d’eux de construire un casino Resorts au Japon.

Le propriétaire du Galaxy Entertainment Group n’est autre que le 2ème plus riche casinotier du monde, avec une fortune évaluée à 12,1 milliards de dollars, le poids du groupe n’est plus à démontrer. Quant à la Société des Bains de Mer dont 60% appartient à l’État de Monaco, elle gère déjà 04 casino, 04 palaces, des hôtels très haut de game et une dizaine de restaurants célébres, en plus des autres activités dans le monde des divertissements.

Son alliance avec le « Galaxy Enterntaiment Group » qui prévoit également d’investir cinq milliards de dollars pour les phases 3 et 4 du Galaxy Macao ne peut donc que les classer comme les favoris, parmi les dossiers de candidature entre les mains du gouvernement japonais, qui envisage de délivrer uniquement deux licences en ce début du projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here