Il vole son ex pour jouer au casino et se retrouve en correctionnel

0
994
Tribunal

Un homme de 25 ans s’est retrouvé au tribunal en correctionnel pour plusieurs faits aggravés. 4 mois de prison en sursis requis et 1000 euros d’amende pour indemnité moral à sa victime. Rien que ça! Me direz-vous ?

Jimmy Devillers était là, comme accusé. Sous l’emprise des médicaments, il est accusé d’avoir volé de l’argent à sa compagne pour avoir joué au casino, d’être alcoolique et violent sur elle. Au mois d’avril dernier, Jimmy s’est comporté plutôt de façon surprenante lorsque son chien ne faisait qu’aboyer, il s’en est pris sur sa petite amie en la frappant. La jeune femme, mal au point, s’est retrouvée en incapacité de travail de deux jours.

L’homme ne nie pas, il avoue être alcoolique, d’avoir essayé d’arrêter mais sans succès. Un cas qui n’est pas isolé parmi d’autre. Ce genre d’expérience, le tribunal en voit régulièrement. De plus, l’homme est un passionné du jeu. Il est tombé dans la dérive du jeu sur une affaire à en peine croire nos yeux. L’homme aime l’argent, toujours à la recherche d’un gain. Il est accro depuis plus de 20 ans et n’arrive toujours pas à s’arrêter. L’homme s’est surendetté avec le temps. Il a dépensé plus de 300.000 euros en une vingtaine d’années. Tous les salaires de ce jeune homme ont été misé vers le jeu, les paris et l’espoir de gagner gros et toujours plus était la devise de ce jeune homme de 25 ans. Sa violence, son manque de respect envers sa femme ont été les premières alertes qui l’a condamné aujourd’hui à 4 mois de prison avec sursis. L’homme n’est pourtant pas connu des services de police. Il jouait, ne poser aucun problème contre l’autorité et avait ces petites habitudes. Il était discret et sans problème.

Jusqu’au jour où…

Tout a pourtant commencé en mars 2012 en volant sa ex-petite amie. L’homme raconte : « J’étais dans un moment où je devais absolument jouer, j’ai vu la carte bleue de ma petite-amie et je l’ai prise pour retirer de l’argent dans un guichet bancaire. Mon excitation était telle que je ne me suis pas empêché de jouer […] et cela a duré toute la journée. »

Le jeu était donc sous son emprise, totalement concentré. Mais voilà, d’après la victime, le jeune homme aurait dérobé plus de 11.000 euros. Ce que l’accusé dément. Pour lui, il n’aurait prit pour lui que 2500 euros. Son avocat a insisté sur le fait que l’homme avait un casier judiciaire vierge et que cela fait 20 ans qu’il joue. Il ne recommencera plus, c’est un accident. »

L’homme admet qu’il n’a jamais rien gagné et qu’il ne recommencera plus. Mais voilà, le mal est fait et il devra payer de ses conséquences. 210 heures de travaux d’intérêts généraux et une provision de 500 euros a verser à la victime. Il sera également condamné à 4 mois avec sursis. L’argent de la victime devra être remboursé. L’affaire sera examinée dans les prochaines semaines sur les intérêts civils par un tribunal compétent. D’après l’avocat, l’homme a compris la leçon et ne recommencera pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here