Le groupe Partouche va déployer dans un tiers de ses casinos des terrasses

2
32
Partouche

Après un bilan très positif de l’année 2017, le groupe Partouche voit un avenir plutôt radieux pour ses casinos terrestres en cette année. En effet, l’année dernière est suffisamment lucrative pour que le groupe puisse avoir des visions assez larges en cette année 2018.

De tous ses projets, le plus intéressant est celui d’une nouvelle construction sur ses casinos. En effet, le groupe à l’intention de construire un espace de jeu en plein air. Une terrasse sera construite pour que les clients puissent jouer en plein air sur ses quelques palais de jeux. D’après Fabrice Paire le président Directoire du groupe Partouche, ce projet a eu lieu grâce à la forte demande des clients pour la création de cette nouvelle offre à l’extérieur.

Pour l’instant, ce programme sera réservé à un tiers des casinos du groupe. Surtout sur les nouveaux casinos en construction. Certains des établissements subiront donc une petite rénovation, alors que d’autres qui sont encore en cours de construction y verront tout bonnement, dans leur plan, une jolie terrasse pour accueillir machines à sous et tables de jeu. À cet effet, le casino comme Roche-Posay ainsi que celui d’Andernos devront s’étendre. Notamment, ce sont plus précisément les établissements en cours de rénovation qui pourront profiter également de ces espaces en plein air comme celle de Pornic, Saint-Amand-les-Eaux et Hyères.

Partouche : un groupe qui ne manque jamais d’enthousiasme

À part ce plan d’action de grande envergure de Partouche, le groupe dispose d’autres modes opératoires pour fructifier cette belle année. En effet, plusieurs atouts se présentent à leurs égards d’après les chiffres d’affaires de l’an dernier. Plus de 400 millions d’euros tournent dans les casinos tout au long de 2017. Cette hausse est considérablement due grâce à ces nouveaux centres ludiques. Comme ceux du casino de Cannes, transféré dans un lieu plus ouvert au public, récemment inauguré en juin dernier. Le groupe Partouche se révèle donc sur son piédestal pour gravir les échelons, avec une vision très optimiste pour 2018.

Néanmoins, d’après toujours Fabrice Paire, le groupe reste restreint, mais toujours ouvert à l’idée des placements des clubs de jeux dans la capitale du pays. L’interdiction des principaux jeux lucratifs dans ceux-ci ne permet pas trop de tirer profit de ces derniers. Cela reste une masse à faire, cependant, dit-il. Reste à savoir si le groupe réussira à monter sa barre encore plus haute cette année, avec ses différents modes opératoires.

2 Commentaires

  1. Ce samedi soir 17 février au restaurant du casino c’était la « cata » le spectacle à du attendre 20 mon pour commencer à cause du retard au restaurant. Après le spectacle certains ont dû retourner pour prendre leur café.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here