Le groupe chinois Alibaba fait son retour dans la loterie et le poker

0
35
Alibaba
Alibaba

Après avoir été contraint de se retirer de la loterie il y a quelques années, le groupe chinois Alibaba fait son grand retour dans cette industrie. Cette nouvelle introduction s’est fait grâce à un investissement effectué chez Agtech Holdings Ltd. Pour rappel, des restrictions ont émis par les autorités, forçant ainsi le groupe à quitter l’industrie de la loterie chinoise. Outre la loterie, il compte aussi intégrer le cercle du poker.

Pour marquer son grand retour dans le monde des jeux, Alibaba a décidé d’investir dans la loterie en effectuant un investissement de l’ordre de 308$ millions. Une telle somme équivaut à contrôler 59% de la société Agtech Holdings Ltd. Il est à noter que ce n’est pas la première fois pour Alibaba et ses filiales. Il y a quelques années, le groupe a déjà réalisé les mêmes démarches. Toutefois, des restrictions mises en place par le gouvernement l’ont forcé à quitter le marché il y a tout juste un an. Pour Agtech, cet investissement conséquent lui permettra d’avancer et de développer son business.

Cet argent sera en outre utilisé par Agtech pour étendre ses activités vers d’autres provinces. Il servira également à investir dans de nouveaux matériels ainsi pour développer les jeux. Il faut noter qu’en Chine plus de 7% de la population joue à la loterie. Pour un pays qui est autant peuplé, cette part de marché est énorme. En Hong-Kong, en outre, plus de 50 % jouent à ce jeu. Ces chiffres démontrent pourquoi Alibaba a décidé de s’y investir. On ne peut pas nier qu’il y a un vrai potentiel et que la croissance est presque sûre d’être positive.

Alibaba Sport se lance également dans les matchs de « Poker »

D’après les agences de presse en Chine, Alibaba Sport vient aussi de conclure un partenariat avec China’s Oceans Sports and Entertainment. L’objectif est de proposer des matches de Poker. Cette entente s’est faite, car l’IFP collabore avec la fédération internationale de Poker. China’s Oceans Sports and Entertainment compte en outre recruter un peu plus de 2 millions de nouveaux joueurs chinois pour les 5 prochaines années à suivre.

Malgré la loi chinoise qui interdit les jeux de casinos, ces grands groupes ont trouvé les moyens nécessaires pour contourner la loi. Effectivement, dans ces tournois, ce sont les points qui sont pris en compte. Il s’agit d’un jeu d’équipe également, permettant ainsi de profiter de la faille existante dans la sur le jeu en chine. Pour ce faire, il n’y a pas de cartes physiques, mais des cartes numériques délivrées par la fédération internationale. Le poker est aussi ici présenté comme un jeu d’équipe et le calcul des scores qui se base sur un principe de partie.

Ces modifications permettent au jeu d’être qualifié de sport, le menant dans la catégorie de l’e-sport et non du jeu. D’après le président de la fédération internationale de poker, ce partenariat entre Ocean’s et Alibaba créera un groupe puissant qui influera le monde du sport au niveau mondial. Il s’est également réjoui, car les deux parties se focaliseront sur le lancement et la promotion de match de poker, car d’après lui ce secteur a un grand potentiel.

Ce sera aussi pour de nombreuses entreprises, une occasion de se faire de l’argent au niveau des clubs, des ligues, des tournois et des abonnements. Alibaba, qui pèse aujourd’hui plus de 25 milliards de dollars, va encore une fois affirmer sa notoriété comme il l’a déjà fait dans le marché des ventes en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here