Le Grand Casino de Bruxelles est à vendre

0
23
Casino de Bruxelles

Nous avons l’habitude de parler des actualités sur les casinos virtuels dans nos articles. En effet, c’est dans le monde virtuel qu’il y a plus de mouvement dans le secteur du pari. Nouvelle machine à sous, un jackpot remporté par un internaute, un chiffre d’affaires florissant chez un opérateur en ligne, tels sont les exemples des informations qu’on a l’habitude de relater.

Le mouvement dans le secteur du pari en ligne s’explique par plusieurs raisons. Tout d’abord, les parieurs aiment cette nouvelle plateforme de divertissement puisqu’on peut accéder au loisir à tout instant et n’importe où. Et plus de parieurs, cela implique plus de transactions et plus d’évènements qui peuvent se produire. D’un autre côté, parier en ligne offre une possibilité pour les joueurs de nouvelles générations. En dehors des jeux dits « classique » comme la machine à sous, le poker, les cartes à gratter, il existe aujourd’hui les logiciels avec croupier en direct. Ces produits confrontent l’individu à un dealer dans un vrai établissement physique dans des jeux de tables.

Dans cet article, nous allons vous évoquer une situation se passant à Bruxelles pour la vente d’un établissement de jeux de paris. Ce genre d’opération se fait de plus en plus rare en ce moment. En effet, malgré que les casinos virtuels soient à la tendance, le cas des casinos physiques n’est pas aussi déplorable. Certains établissements ont même connu une hausse importante de leur chiffre d’affaires en ce début d’année 2017. Il existe toujours des adeptes qui ne vont jamais troquer la sensation de tenir une vraie carte entre les mains contre l’usage d’une souris. C’est pour ses raisons qu’il y a moins de casinos terrestres qui ferment leur porte malgré l’évolution du pari virtuel.

Il y a un peu moins d’un an, le Grand Casino de Bruxelles avait déjà rencontré des pertes et des difficultés.

Localisé sur le boulevard Anspach, il est aujourd’hui à vendre selon De Tijd et l’Echo. L’établissement appartient aux Casinos Austria Internationnal. Selon les dires du porte-parole du groupe Martin Himmelbeauer, la vente du casino n’est pas liée à une raison quelconque. La compagnie d’envergure internationale souhaite uniquement se concentrer sur un seul et unique marché, à savoir l’Autriche. La firme va donc céder des filiales dans 10 pays et la Belgique en fait partie. Le casino bruxellois affiche un chiffre d’affaires intéressant et on compte environ 250 personnes travaillant dans l’établissement. Les opérateurs ayant un intérêt sur l’offre de vente devront prendre contact directement avec le groupe et ils seront surement nombreux à s’intéresser pour cette occasion rare.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here