GiG cède sa plateforme Highroller à l’opérateur Ellmount Gaming

0
18
GIG

L’opérateur de casino Ellmount Gaming vient de conclure le contrat de session/acquisition de la plateforme Highroller appartenant à GiG (Gaming Innovation Group). Le contrat dispose qu’Ellmount Gaming versera des mensualités pendant 48 mois pour devenir propriétaire de plein droit de la plateforme en question.

Highroller de GiG intéresse Ellmount Gaming

Le fournisseur de jeu de hasard Gaming Innovation Group ou GiG en abrégé a peut-être opéré la transaction la plus intéressante de l’année. Avec l’opérateur de casino Ellmount Gaming Ltd, GiG a signé un contrat de vente tout à fait original. L’objet de l’échange est la plateforme Highroller.

Il faut préciser que Highroller est une plateforme qui appartient à GiG. Mise sur le marché en 2017, cette plateforme avait pour but de renforcer et d’augmenter sa base de joueurs avec des fonctionnalités de personnification et de jeu. Highroller est connu pour effectuer un démarrage en trombe dans les règles de l’art. La plateforme a ensuite connu une évolution fulgurante qui lui a permis d’atteindre un bénéfice de l’ordre de plus de 1,3 million d’euros durant les 6 premiers mois de l’année selon GiG. C’est probablement pour cela qu’Ellmount Gaming a décidé de s’en emparer.

7 millions d’euros en paiements différés

La vente de Highroller ne se fera pas d’un coup. On peut même dire que c’est la dernière chose qui arrivera formellement dans le cadre de l’entente qui a été signée. Dans un premier temps, Gaming Innovation Group va garder les reines de la plateforme Highroller, ainsi que de tous les services de gestion, et de solution Front End. Le transfert se fera progressivement, au fur et à mesure que Ellmount Gaming arrivera au montant final du prix de vente.

Le fournisseur GiG a décidé de céder sa plateforme à 7 millions d’euros à Ellmount. L’entente stipule que le paiement se fera pendant 4 années, 7 mois après la publication du contrat. Ellmount Gaming devra alors faire des acomptes chaque mois auprès de GiG, jusqu’à ce que les sommes payées chaque mois atteignent le prix d’achat c’est-à-dire 7 millions d’euros. Ce n’est que par ce biais qu’il deviendra complètement propriétaire de cette plateforme.

Rizk devient la nouvelle vedette de GiG

Pour le directeur général de GiG, cette transaction va permettre à sa société de concentrer toutes ses forces au développement du site de jeu Rizk. Il envisage de faire de ce site un leader dans l’industrie.

Avec 71 % des revenus du groupe, Rizk fait partie des 4 plateformes en ligne détenues par GiG, à côté de Thrills, Kaboo, et Guts (branche dédiée aux paris sportifs). Cette dernière plateforme est aussi en passe de gravir les marches du podium, puisqu’elle est déjà autorisée à Malte, au Royaume-Uni, et en Suède.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here