Finalement Amaya Gaming a refusé l’idée d’une fusion avec le bookmaker William Hill

0
32
William Hill

Il y a plusieurs jours déjà, Amaya et William avaient fait l’annonce qu’une discussion était ouverte pour étudier une fusion éventuelle. Cela a non seulement permis d’élever la popularité du bookmaker britannique, mais il en a aussi tiré avantage à la bourse. Mais toute chose a une fin et le sujet vient d’être clos par Amaya. En effet, il a annoncé que finalement cette fusion ne se fera pas.

Le géant des jeux et propriétaires de la célèbre plateforme Pokerstars vient de faire tomber le rideau. La discussion qui a eu lieu entre Amaya et William Hill concernant une fusion n’aboutira pas. Pour la société, William Hill devrait rester tel qu’elle est : une société publique indépendante. Il faut noter que cette fusion a aussi eu des opposants. C’est le cas par exemple de Parvus Asset Management qui a clairement fait savoir récemment son opposition face à ce projet.

Pour rappel, cette firme possède une part de 14,3 % chez William Hill. Amaya a décidé de mettre un terme à la discussion en affirmant qu’aucun accord n’a été conclu. Les deux parties n’ont pas trouvé d’entente. Il faut dire qu’Amaya tente de saisir les opportunités depuis le début de l’année. Cela fait suite à la décision de David Baazov, son fondateur, de racheter les parts des autres investisseurs. Son objectif est de fermer le capital de sa société.

William Hill a été une occasion, mais au final ce ne sera pas pour cette fois, car Amaya a jugé que la situation n’est pas propice. Aujourd’hui son fondateur avec deux de ses collaborateurs est encore en pleine bataille pour sortir d’une affaire qui les accuse d’avoir fait des malversations au niveau des actions pour en profiter ensuite. William Hill devra donc trouver un autre allié de poids pour maintenir sa place au niveau du marché et notamment garder sa place de leader.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here