Durant l’Euro 4100 personnes ont été interpellées par Interpol

0
34
Euro 2016
Euro 2016

Un compte-rendu vient d’être révélé par Interpol et qui est lié aux paris en ligne effectués durant l’Euro2016. En effet, c’était une occasion en or pour les bookmakers mais aussi pour les paris clandestins.

D’après cette organisation, une arrestation de 4100 individus a été réalisée dans les quatre coins du globe à savoir des réseaux qui se sont mis en place pour profiter pleinement de cet évènement qui suscite l’intérêt des amateurs de football et surtout des parieurs.

Des personnes arrêtées et de l’argent saisi

Pour pouvoir mener à bien une vaste opération pour lutter contre les paris illégaux, Interpol a mis en place deux grandes opérations. La première a été baptisée SOGA VI et la seconde Aces. Elles ont été déployées dans de nombreux endroits dans le monde comme aux Philippines, à Singapour, au Cambodge, au Vietnam, en France, en Chine et en Italie. C’est surtout au niveau des pays asiatiques que le travail a été assez dur, car le pari illégal est une pratique très courante.

Durant ces deux vastes opérations, Interpol a arrêté un peu plus de 4100 personnes. Des saisis ont été aussi faits notamment de l’argent d’un montant de 13,6 $ millions qui ont été bien sûr générés grâce aux paris illégaux. Ces personnes interpellées, sont d’après Interpol, responsables de plus de 649 $ millions en paris sportifs illégaux. À voir la somme et à faire la comparaison avec la saisie effectuée, cette dernière semble très dérisoire.

Il faut noter que le marché noir est un secteur qui rapporte beaucoup, d’où le fait qu’il se développe à très grande vitesse surtout dans les pays asiatiques où parfois les autorités ferment les yeux sur de ce genre de pratique. D’après Jim Anderson, qui travaille au sein de cette organisation, les jeux d’argent illégaux permettent d’encaisser des sommes colossales et souvent les organisations criminelles et la mafia y sont mêlées. Pour avoir de tels résultats, il a fallu à Interpol travailler main dans la main avec les autorités présentes dans les pays qui ont été concernés.

Les paris illégaux : un marché noir encore très vaste

Derrière ces paris illégaux se cachent souvent des responsables qui vivent très bien de ce business. Souvent, même si de vastes opérations sont lancées comme celles faites par Interpol, ils ne semblent pas s’en préoccuper. Les arrestations, souvent, ne remontent pas vers ces sources, mais s’arrêtent à des stades moins importants notamment au niveau des petits opérateurs illégaux, qui ne récoltent qu’une partie infime de ces milliards engrangés grâce à ces jeux clandestins.

C’est une part infime, d’après l’American Gaming Association et éradiquer cette pratique semble être un travail de titan, impossible à réaliser. En effet, d’après son rapport rien qu’aux États-Unis, les paris illégaux ont récolté en 2016 139 $ milliards. Du côté d’Interpol, il y a bel et bien des résultats. Les opérations comme SOGA, par exemple, a permis de mettre la main sur 53 $ millions. L’organisation a aussi pu stopper 3400 réseaux en tout genre. Ce travail a débuté en 2007. Ces personnes arrêtées sont à l’origine de 6,4 $ milliards.

Pourtant, les questions se posent même si les résultats sont là, à voir les chiffres avancés pour les États-Unis dans le marché noir, ces 6,4 $ milliards semblent très dérisoires. Si bien que toutes les méthodes sus-annoncées n’ont donc aucune valeur et génèrent de nombreuses interrogations surtout au niveau de leur efficacité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here