Drame aux Philippines : 38 morts dans le casino de Manille

0
32
Drame au casino de Manille

Un casino de Manille a été incendié par un homme. Le bilan a été assez lourd, car 38 personnes y ont trouvé la mort. Après avoir mis le casino en feu, il s’est donné ensuite la mort. La piste du terrorisme a été écartée d’après l’enquête menée par les autorités. Des blessées ont été aussi déplorées dans cet incident. L’affolement a pris le dessus causant d’autres dommages.

Un incident déplorable dans un casino de Manille

Il s’agit du Resorts World Manila, aux Philippines. Ce complexe se trouve non loin de l’aéroport. Le nombre de morts est de 38 et plus d’une cinquantaine de blessés ont été recensés. L’auteur de cette tuerie est un homme. Pour parvenir à ses fins, il a provoqué un incendie. Pour l’heure, l’enquête a complètement écarté la piste d’un acte de terrorisme. Pour conséquence, il y a une vague de panique a pris les clients quand ils ont entendu des coups de feu. L’homme s’est servi d’un fusil d’assaut de type M4 avant de mettre le feu. Le point de départ a été une table de jeu.

Selon la police, il s’agit d’un homme qui souffre d’un problème mental, en plus d’être cambrioleur. Les clients pris par la panique se sont rués vers la sortie, ce qui a eu pour conséquences de nombreux blessés. Les autorités se sont lancées dans une poursuite pour trouver l’homme. Toutefois, il s’est déjà donné la mort en ayant mis le feu à son propre corps après cinq heures de recherche. Les victimes ont surtout succombé à cause de la fumée produite par les tapis en feu.

La police a fait une déclaration

Très vite le chef de la police a fait une déclaration, en officialisant les 38 morts suffoqués. Selon le récit d’un enquêteur, le tireur, après avoir perpétré son acte, s’est enfermé dans une chambre, il s’est allongé sur le lit en se couvrant. Les premiers éléments montrent qu’il a versé de l’essence dessus et a ensuite mis le feu. Avant que le décès ait été annoncé, pourtant, le président américain a annoncé qu’il s’agissait bien d’un acte terroriste, d’autant plus que l’État islamique a revendiqué cet acte. D’après toujours le chef de la police, il ne s’agissait pas d’un Philippin, mais d’un étranger. *

Cependant, les enquêteurs parlent plutôt d’un cambriolage raté et qui a viré au drame. L’auteur de l’acte semble n’avoir pas eu de cible. Son seul but aurait d’aller voler des jetons de casino. Ils ont confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un acte terroriste. Le chef de la police a soutenu cette version, en déclarant que c’est un cambriolage qui a été effectué par un homme avec un vrai problème psychologique. Il n’a pas eu d’autant plus de complices, mais il a agi seul. D’après toujours les enquêteurs après avoir mis le feu, il a rempli un sac de 2,3 millions en jeton avant d’aller vers l’hôtel. Mais il a finalement abandonné son butin.

Depuis peu, le président avait déjà décrété la loi martiale à Mindanao pour un mouvement de répression contre des islamistes. Ces derniers ont menu une action qui a coûté la vie à 171 personnes. Il a annoncé que cette mesure pourrait être appliquée à tout le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here