Deux Colombiens gagnent des milliers d’euros en trafiquant des machines à sous avec un gobelet

0
146
Le casino de Bandol
Le casino de Bandol

De casino en casino, deux personnes d’origine colombienne trafiquent des machines à sous et gagnent des milliers d’euros. Elles étaient recherchées par la police des services des courses et des jeux. Elles sont accusées pour fraude sur les machines à sous. La combine a notamment duré depuis le début de l’année. Dans le sud de la France, elles passent de casino en casino en utilisant la même technique. Des casinos ont signalé les suspects et les policiers sont allés à leur poursuite.

Le casino de Bandol et de la Grande-Motte victime des malfaiteurs

Cette équipe de fraudeur était composée d’une femme de 52 ans et d’un homme, tous les deux sont des Colombiens. Ils ont frôlé le sol français pour la première l’hiver. Le premier casino qui était leur cible est le casino de Bandol. Après que les deux y font un passage, la direction avait alors remarqué que la machine à sous sur laquelle ils avaient joué présentait une anomalie.

Les deux compères ont procédé par étape. Il y a eu tout d’abord un décalage entre les pièces qui ont été misées. Ensuite il y a eu le fonds de roulement et les gains sont tombés. Des sources ont expliqué et affirmé que la machine a versé plus de gains qu’il doit en sortir normalement. Une nouvelle fois de passage dans le casino de la Grande-Motte, les deux refont le même coup.

Ils utilisent la même technique et s’en sortent avec 4000€ de gain. Comme précédemment, les responsables constatent des anomalies sur la machine à sous qu’ils ont utilisée. Il faut souligner que le taux de redistribution dans les casinos français est de 85%. C’est ce qui a éveillé les soupçons. Un signalement a déjà été fait dans les casinos, après leur passage au casino de Bandol, mais malheureusement, ils sont passés inaperçus à la Grande Motte.

Le lendemain de leur coup dans ce dernier établissement, ils reviennent, mais cette fois-ci des enquêteurs se positionnent dans la salle pour garder un œil sur eux.

Des milliers d’euros en quelques minutes

La stratégie qu’ils utilisent leur permettait d’encaisser 3000 € en quelques minutes le lendemain à la Grande Motte. Les enquêteurs qui observaient déjà les ont poursuivis, une fois que les deux sont sortis du casino et après que la machine ait été très vite analysée. La conclusion reste identique, la machine dont ils se sont servis, présente des anomalies.

Mais le couple n’est pas allé assez loin cette fois-ci. Une interpellation a été faite et ils sont ensuite emmenés en garde à vue. Lorsqu’au final, les enquêteurs ont détecté la technique de fraudes, ils ont remarqué que les deux personnes ne se sont servi ni de l’informatique ni de l’électronique, mais un dispositif mécanique très simple. Responsables et enquêteurs étaient loin d’imaginer qu’il s’agissait d’une simple réglette de 20cm.

D’après les explications fournies, l’homme a façonné la réglette à partir d’un gobelet en plastique. Il l’a ensuite inséré dans le monnayeur. Ce procédé le permettait de reproduire à l’identique la chute d’une pièce. Ils jouaient ainsi gratuitement et au bout d’un certain temps, ils gagnaient. Le juge d’instruction de Montpellier a condamné l’homme et la femme après les avoir mis en examen.

Mais il semble que cette affaire ne se borne pas à ces deux casinos. En effet, depuis le mois de février, ces deux malfaiteurs ont fait énormément de voyage à savoir en Italie, en Espagne, en France. La question qui se pose est de savoir s’ils ont payé leur voyage de cette manière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here