Des employés du casino Barrière de Deauville sont en grève

0
239
Casino de Deauville

Juste devant le casino de Deauville, des employés ont fait savoir leur mécontentement par le biais d’une grève.

Cette démarche vise à dénoncer des conditions de travail très médiocres. Les employés ont ainsi brandi une grande banderole. Cette trentaine de salariés avec les syndicats FO et UNSA ont ainsi décidé de se faire entendre.

Une mobilisation devant le casino de Deauville

Les syndicats UNSA et FO ont été mobilisés dans cette grève. Ces derniers ont fait part de leur inquiétude à propos des heures supplémentaires et des conditions de travail qui se dégradent de jour en jour. Ce samedi 8 août 2015, la déléguée syndicale Sophie Gianni et le représentant de l’UNSA Jérôme Cabieu ont affirmé que cette mobilisation fait suite à la détérioration des conditions de travail des employés du casino de Deauville et demandent des négociations loyales.

La question qui se pose est de savoir : pourquoi cette grève alors qu’en début du mois d’août des accords ont déjà été signés avec trois organisations syndicales. Il s’agit de la FO, CFDT et CFTC. Ces accords portent sur les points suivants :

  • L’augmentation des salaires
  • La diminution de la cotisation pour ce qui est de la part de la mutuelle
  • L’octroi d’une prime annuelle pour les activités de table.

Dans cette grève, on note l’absence des deux syndicats CFDT et CFTC. Ils se sont désistés suite à ces accords. Du côté des grévistes, dont le FO, ils évoquent de belles promesses venant du casino. L’espoir d’une concrétisation semble loin pour eux.

La direction du casino de Deauville, par le biais de Jean-Charles Pitt, affirme qu’elle est ouverte en permanence au dialogue social et que des accords viennent d’être signés. Durant ce jour de grève, le casino était ouvert. Les salles de jeux et les machines à sous étaient ouvertes. Les deux tournois de poker n’ont pas été annulés. Pour ce qui est des employés et des syndicalistes, la grève s’est poursuivie jusque dans la soirée. Il faut rappeler que des licenciements sont prévus actuellement dans certains casinos du groupe pour se concentrer sur les grands établissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here