Des avis partagés sur la construction d’un casino à Marseille

0
47
Casino à Marseille

On connaît depuis des années la position du maire de Marseille sur le sujet du casino. Pourtant depuis sa dernière réélection, la situation a complètement changé. En effet, une souplesse a été perçue face à ce sujet qui est toujours brûlant jusqu’à aujourd’hui. Il se justifie en outre par l’évolution de la situation. Il y a 25 ans, les casinos n’ont pas été ce qu’ils sont aujourd’hui. La question économique est notamment soulevée, vu que les casinos permettent d’engranger des recettes fiscales et de générer de nombreux emplois. En plus, le maire de Marseille en a fait la base de sa campagne durant les élections. Tout n’est pas si simple pourtant, il ne suffit pas d’un changement d’avis, car sur ce point il y a d’énormes divergences.

L’absence de vie nocturne fait défaut à Marseille selon Dominique Vlasto

La culture est le seul secteur qui offre aujourd’hui aux touristes et résidents de la ville de Marseille une vie nocturne bien remplie. D’après les dires de Dominique Vlasto, l’absence d’une telle ambiance nocturne fait défaut. Il fait remarquer également qu’à chaque fois qu’une étude sur le tourisme est lancée ce sujet revient sur le tapis. Il ne s’agit pas là uniquement de casinos, mais également d’autres attraits comme les boîtes de nuit.

L’élue de l’UMP souligne que le casino apporte une valeur ajoutée à Marseille, car les touristes qui viennent en masse aimeraient bien se divertir et non seulement investir ces grands hôtels 5 étoiles marseillais. Les commerces sont aussi concernés par ce phénomène à part les casinos et les boîtes de nuit. Pourtant, le but du tourisme pour un étranger est de dépenser pour se faire plaisir. L’élu voit ainsi une fuite de rentrée d’argent.

Dans ses propos, il rajoute aussi que la construction d’un casino entraînera de nouveaux genres de touristes qui seront prêts à dépenser. D’après lui, la théorie du blanchiment d’argent évoqué par les opposants à ce projet ne tient pas la route. Il affirme ainsi que dans toute la France, il existe de nombreux casinos qui peuvent être choisis comme lieu de blanchiment d’argent. Il rappelle également qu’avoir une machine à sous ce n’est pas un luxe, c’est une voie pour rapporter des sous à la caisse de la mairie et ainsi améliorer la vie des Marseillais. Il note enfin que pour jouer les Marseillais vont dans les villes voisines, donc pourquoi ne pas les retenir sur place si les jeux les intéressent.

Un trop grand risque pour la jeunesse selon Sébastien Barles

Sébastien Barles de l’Europe Écologie les Verts est catégoriques avec un grand non dans ses propos. Il évoque 3 raisons fondamentales. Premièrement, il susciterait le développement du blanchiment d’argent qui est difficilement retraçable aujourd’hui. Marseille est d’après lui, une ville où les trafics, la violence et la pauvreté font rage et un casino ne viendrait qu’apporter plus de problèmes. Les sources d’argent seront impossibles à détecter.

Deuxièmement, il évoque le mauvais exemple donné à la jeunesse marseillaise qui est déjà frappée par un mouvement de violence sans précédent. Enfin, il rajoute que les Marseillais ne pourront pas y apporter grand-chose à cause de la crise et de la baisse du niveau de vie des foyers. Il appréhende ainsi une fréquentation médiocre. En sus, il termine sur la santé des casinos français qui vivent toujours jusqu’ici dans une baisse importante depuis les 5 dernières années.

Il préfère ainsi proposer l’écotourisme qui mettrait plus en valeur l’attrait touristique de Marseille. Il parle ainsi des randonnées, des visites de calanques, des plongées et de son patrimoine naturel. Un casino pour lui ne ferait qu’accroître le taux de la pauvreté, car le chômage y est important. Ce serait compté sur des joueurs presque fictifs avec un marché à l’illusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here