De plus en plus de casinos s’implantent au Cambodge

0
53
Cambodge

Au Cambodge, le nombre de casinos était en forte hausse au cours de l’année 2018. D’après le ministre cambodgien de l’Économie et des Finances, on constate une augmentation à hauteur de 53 % avec un total de 150 enregistrés auprès des autorités au lieu de 98 à la fin de l’année 2017. L’activité est en plein boom avec des avantages indéniables, mais également des points négatifs touchants essentiellement la sécurité.

Les jeux d’argent ont toujours la côte

L’année dernière, l’industrie du jeu s’est fortement développée au Cambodge attirant surtout une clientèle majoritairement chinoise. Afin de contrôler au mieux le secteur, le gouvernement prévoit une loi de régulation des casinos dans le but d’accroître les recettes fiscales. Par ailleurs, le ministère de l’Économie et des Finances compte en tirer au moins 56 millions de dollars de taxes. En termes de chiffre, de nombreux établissements se sont installés dans les différentes provinces du pays notamment à Preah Sihanouk qui a accueilli près de 88 casinos. Aujourd’hui, la ville connaît un développement assez significatif depuis l’implantation des casinos au sein du territoire. Un porte-parole de la province affirme que ce type de projet offre plusieurs atouts surtout pour les Cambodgiens à condition de respecter la réglementation en vigueur. À noter que les habitants n’ont nullement le droit de parier dans les casinos. Les clients sont principalement des amateurs de jeu originaire de Chine, des joueurs qui ont afflué l’année précédente. Les inconvénients liés à l’activité n’ont pas tardé à venir comme la criminalité, la hausse des prix de l’immobilier et les fraudes en tous genres.

Dans le Phnom Penh Post, le Cambodge a distribué 52 nouvelles licences à des casinos internationaux l’an dernier totalisant à 150. Le royaume mise sur l’industrie du jeu contrairement à la Thaïlande et le Vietnam qui instaurent des politiques assez strictes dans ce domaine. L’engouement pour les jeux d’argent et de hasard a boosté le tourisme dans la station balnéaire Sihanoukville dans le Sud-Ouest du pays. En dépit des revenus apportés par ces établissements de jeu, beaucoup redoutent des impacts que peut apporter l’affluence des joueurs dans cette petite ville. Parmi eux, le directeur de l’organisation Affiliated Network for Social Accountability, San Chey, qui estime que ces casinos pourraient accroître le blanchiment d’argent et le trafic d’êtres humains. Il ajoute que malgré l’interdiction de parier, les Cambodgiens seront tentés de dépenser leur argent pour tenter leur chance. Et entre pari et dépendance, il n’y a qu’un pas pour franchir la ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here