Encore de nouvelles contraintes pour les opérateurs en ligne en Belgique

0
37
Belgique

De plus en plus de casinos « online » opèrent à travers le monde. Certains sont très bien accueillis par les joueurs, et même par le gouvernement. D’autres ont vraiment du mal à asseoir leurs réputations dans les pays. Comme c’est le cas en Belgique. Beaucoup de divergences d’opinions sévissent entre le gouvernement belge et les jeux d’argent. La commission de jeux belge gère principalement le mouvement des jeux de hasard. Celle-ci n’est pas tendre avec eux. Pour augmenter la dose de sévérité, elle instaure des lois concernant les divertissements lucratifs. Ces dernières seront appliquées avant fin 2018. En novembre 2017, la cour constitutionnelle belge a décrété que les opérateurs en ligne doivent avoir une adresse URL pour ses activités. Par ailleurs, chaque casino en ligne légale propose des divertissements sur un même site. De plus, les opérateurs virtuels qui désirent créer un casino en ligne sont obligés d’avoir un site pour obtenir ce droit. Cela dit, la Commission des jeux compte réellement dompter les casinos en ligne en imposant des règles plus dures. On peut dire que la Belgique n’est pas vraiment un endroit où l’on peut jouer librement comme à Las Vegas. Pour les maisons de jeux virtuels, leurs implantations chez les Belges sont difficiles.

La commission de jeux belges renforce ses idéologies de justice

Les règles deviennent de plus en plus sévères pour les sites de jeux d’argent virtuels qui veulent étendre leur organisme dans le territoire belge. En effet, les casinos en ligne sont soumis à de lourdes conditions. Apparemment, à l’heure actuelle, la commission des jeux belge interdit la publication de publicité concernant les jeux d’argent à la télévision. Néanmoins, cette règle fait tout de même quelques exceptions pour certains opérateurs, comme ceux des Paris Sportifs, qui ont le droit de poster leur publicité après 22h. La commission n’en reste pas là. Les bonus offerts par les plateformes doivent également être limités. Les clients n’auront plus droit qu’à 275 € de bonus maximum. De plus, les adeptes ne pourront plus verser que 500 € sur leur compte joueur. D’autres réglementations sont encore établies par la commission des jeux de la Belgique. Reste à savoir si elles seront plus souples ou toujours plus rigides envers les opérateurs de jeux en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here