Dans les Vosges Partouche relance ses activités

0
108
Le casino de Contrexeville
Le casino de Contrexeville

Les années difficiles semblent s’être dissipées. Le groupe Partouche tente de relancer ses activités dans certains de ses établissements. C’est le cas notamment dans le casino Contrexévillois. Une réorganisation est en train de se faire afin de reprendre le dessus sur le marché des jeux de la région. Au programme, il y aura de la rénovation, surtout au niveau de la salle de jeu.

Dans l’ère du changement

Le casino de Contrexeville bouge depuis un certain temps, plus exactement depuis 3 mois. Une réorganisation totale est en train de se faire notamment au niveau des activités de l’établissement. Une nouvelle stratégie a été mise en place par le nouveau directeur du casino Emmanuel Boireau. Il a en outre souligné que cette rénovation a surtout pour objectif de permettre au client de profiter d’une amélioration dans son parcours au niveau de l’établissement.

Plusieurs parties ont ainsi connu des changements radicaux. C’est le cas par exemple au niveau du restaurant, qui a été déplacé vers la salle ayant abrité la salle de danse, si auparavant il se trouvait dans une ancienne salle baroque de la boule. Toujous d’après le nouveau directeur, un plancher sera mis en place, une réfection des murs et le changement des mobiliers seront entrepris. L’objectif de ce changement est de laisser passer plus de lumière.

Au niveau de la carte, une amélioration est également prévue. Le restaurant sera aussi ouvert chaque jour. Si le restaurant subit autant de rénovation, c’est parce qu’il contribue en majeur parti dans la nouvelle stratégie de développement de l’établissement.

Un nouvel objectif pour le casino de Contrexeville

Pour le nouveau directeur et son équipe, l’objectif général dans ce réaménagement du casino de Contrexeville est de faire bouger le chiffre d’affaires qui a fait connu une baisse assez considérable durant ces 3 dernières années. Il faut noter qu’une baisse de 7% a été enregistrée durant l’exercice 2013-2014. Toutefois, cette année la tendance semble menée vers la stabilité même si à la fin de l’année 2014 la baisse n’était que très peu.

Durant le troisième trimestre de 2015, une légère hausse a été enregistrée. C’est le résultat d’un effort acharné qui a été fait au niveau de la communication, initiée dès juillet. S’ajoute à cela également les animations qui ont été organisées chaque week-end. Puis vient ensuite la restauration. Emmanuel Boireau a souligné que le casino contrexévillois a un grand potentiel. Dans son objectif, il entend encaisser un chiffre d’affaires de 3€ millions par mois si auparavant il était à 2.82 € millions.

Pour remettre le casino sur les rails, il a introduit 5 nouvelles machines à sous. Le directeur ne compte pas s’arrêter à ce stade et envisage d’en installer d’autres en mars. En 2016, il prévoit aussi de rouvrir le cinéma, mais cette fois-ci avec un nouveau matériel à l’ère du numérique. Il envisage aussi, avec un de ses collaborateurs, de faire revivre le théâtre en organisant de nombreuses pièces chaque mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here