Une croissance confirmée pour le 3e trimestre pour le groupe Partouche

0
45
Partouche

Partouche continue son parcours vers la croissance pour ce troisième. C’est ce que révèlent les derniers chiffres qui ont été publiés par le groupe. Il y a eu notamment une hausse pour les produits bruts des jeux. En comparaison avec le résultat de l’année dernière sur la même période, l’amélioration est nette. La tendance semble donc se confirmer.

Le groupe Partouche se relève peu à peu de la crise. Sa croissance se confirme cependant peu à peu depuis le début de cette année 2016. Pour un troisième trimestre consécutif, les chiffres sont en hausse. De mai à juillet, le produit brut des jeux a connu une nette amélioration. Il a enregistré sur l’ensemble de ses établissements une augmentation de 4,3 %. Ce pourcentage est l’équivalent de 156,1 millions d’euros. L’année dernière, le groupe a encore eu du mal à avoir le même résultat.

Pour le groupe Partouche, la nouvelle est réjouissante est c’est définitivement le signe d’une reprise de l’ensemble de ses activités. C’est un vrai dynamique qui se confirme. Dans la majorité des branches, le groupe affiche de très bonnes notes. Pour les machines à sous, il y a eu une progression de 1,3 %. Cela est surtout dû aux nouveautés qui sont régulièrement ajoutées dans les parcs de jeu. Les nouveaux produits portent ainsi leur fruit.

Les jeux de table ont aussi donné de très bons chiffres avec une progression générale de plus de 20 %. Cette hausse est notamment le résultat de la nouvelle offre qui a été introduite : la roulette anglaise. Elle a eu beaucoup de succès auprès de la clientèle des casinos de Partouche. Avec cette nouvelle montée au 3e trimestre, le chiffre d’affaires a donc encaissé une augmentation de 5,1 millions d’euros soit 5,4 %. Pourtant, ce montant n’a été que de 1,7 million d’euros en 2015.

Avec ce trimestre qui s’est achevé, le groupe a un total de revenus de 208,5 millions d’euros sur les neuf premiers mois. Pour Partouche, la série noire de la crise commence à s’effacer. Mais les efforts continuent, car tout n’est pas gagné, car le marché est encore instable et tout peut encore arriver. Partouche a notamment misé sur les nouveautés cette année et la stratégie semble fonctionner. Il conforte sa place sur le marché des casinos. Il faut savoir qu’il n’a pas été le seul à subir de plein fouet la crise économique avec les mesures qui ont eu une répercussion très négative pour les casinos français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here