Corée du Sud : le projet de casino Glorious Hill est au point mort

0
15
Corée du sud

Jeju, une île de Corée du Sud connue sous le nom de Quelpaert ou Quelpart, demeure une destination touristique prisée des Sud-Coréens et des Chinois. L’archipel abrite de nombreux hôtels casinos qui accueillent des milliers de visiteurs chaque année. Le groupe New Silkroad Culturaltainment Ltd a souhaité profiter de cette renommée en projetant d’y construire un grand complexe de loisir destiné aux jeux d’argent. Jusqu’à maintenant, les travaux n’ont pas encore débuté.

Des résultats prometteurs

Créé pendant l’année 2001, le groupe New Silkroad Culturaltainment Ltd est coté à la bourse de Hong Kong et a déjà obtenu depuis plus d’un an une autorisation de construction auprès des responsables. Face à des difficultés financières, l’entreprise a annoncé que les démarches n’ont pas encore démarré. Considéré comme un projet ambitieux et très lucratif, le groupe a dévoilé ses premiers plans au cours de l’année 2016. Il s’agit d’un développement d’un établissement qui s’inspire fortement des casinos de Las Vegas.

L’emplacement choisi reste l’île de Jeju située en Corée du Sud et le nom du site : Glorious Hill. Selon les informations recueillies, ce complexe se présente comme l’un des plus grands hôtels casinos du pays. En termes de capacité d’accueil, le lieu devrait abriter plusieurs hôtels 5 étoiles de 1 000 chambres et suites. Sans oublier, l’ajout d’une galerie commerciale qui renferme des bars et restaurants, un spa, une salle de fitness, un karaoké, un parc à thème, des terrains de golf et une immense salle de jeu destinée aux jeux d’argent et de hasard. La structure sera installée au centre-ville, dans le quartier de Hallin à une demi-heure de route de l’aéroport international et à proximité des sites touristiques comme Jungmun Resort et Geumleung Beach.

Malgré toutes ces prestations, le projet semble irréalisable à la suite des déclarations du groupe. La publication des résultats de l’année fiscale 2019-2020 a conclu une baisse significative des revenus d’exploitation par rapport à l’exercice précédent. Face à cette forte diminution, le projet de construction de Glorious Hill est au point mort. À noter que les produits bruts ont dégringolé de 7,3 % recensés surtout au casino MegaLuckk dans l’hôtel KAL. Ce dernier représente au moins 39,1 % du chiffre d’affaires du groupe. Une baisse causée entre autres par la propagation de l’épidémie Covid-19 puisque les clients désertent la salle de jeu. La pandémie a provoqué la chute brutale des revenus atteignant les 20,2 % à 82,6 millions d’HKD, soit 10,2 millions d’euros environ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here